Pour familles

Sur cette page:
 
 
Haut de la page

Une carrière passionnante

Il n’y a pas de carrière aussi exigeante ni aussi gratifiante que de servir au sein des Forces avec des Canadiens qui participent à la défense de leur pays et prennent part à des événements mondiaux qui changent leur vie et la vie des personnes à qui ils viennent en aide.

Votre proche qui envisage de faire carrière au sein des Forces a de nombreuses raisons de le faire. Qu’il s’agisse de votre fils, fille, frère, sœur, conjoint ou partenaire, ou encore d’un parent, vous pouvez appuyer sa décision en prenant connaissance de ce que les Forces ont à offrir et en guidant cette personne pour qu’elle puisse prendre une décision éclairée.

Choisir une carrière — ou faire le saut et en commencer une deuxième — peut faire un peu peur. Pour pouvoir comprendre et appuyer les choix faits par un membre de sa famille, il faut s’informer et communiquer avec la personne. Votre proche qui amorce une nouvelle carrière s’y habituera plus facilement s’il sait que vous appuyez sa décision de devenir membre des Forces.

Haut de la page

Les Forces ont beaucoup de choses à offrir

Les Forces offrent à leurs membres toutes sortes de cheminements de carrière, et chacun peut donc trouver une carrière correspondant à ses objectifs professionnels et à sa personnalité. Les Forces valorisent par ailleurs chez ses membres beaucoup de qualités que vous chérissez chez vos proches : la confiance en soi, l’intégrité, la persévérance et l’ardeur au travail.

Les possibilités de formation et de perfectionnement offertes par les Forces vont permettre à votre proche d’approfondir les compétences qu’il possède déjà et d’acquérir des qualifications et des aptitudes en leadership qui lui seront très utiles au cours de sa carrière militaire et par la suite.

Voici certaines des choses importantes que les Forces ont à offrir à votre proche qui envisage d’y faire carrière :

Une formation exceptionnelle

Les Forces offrent à leurs membres de formidables possibilités de faire des études, de recevoir une formation et de se perfectionner sur le plan professionnel; ainsi, elles paient les frais de scolarité collégiaux ou universitaires, permettent d’apprendre une langue seconde et offrent une aide financière pour poursuivre des études.

Les Forces s’engagent à veiller à ce que leurs membres aient accès aux nouvelles technologies, tendances et pratiques exemplaires.

Emploi garanti

La possibilité de suivre une formation sans s’endetter n’est que le début. Les membres pleinement formés profitent d’un emploi garanti pendant au moins trois ans une fois terminées leur instruction de base et leur formation professionnelle.

Beaucoup de membres des Forces se voient offrir des renouvellements de contrat jusqu’à leur retraite. Les membres qui démontrent qu’ils ont des aptitudes et du potentiel sont récompensés : on leur offre des promotions et des possibilités de perfectionnement professionnel.

Perfectionnement de carrière continu

L’acquisition de compétences en matière d’analyse, de gestion du temps et de travail d’équipe permettra à votre proche de toujours progresser dans sa carrière et de vivre une vie bien remplie au sein de l’armée et ailleurs. Les Forces sont l’une des seules armées du monde à veiller à ce que les femmes puissent occuper le poste de leur choix.

Travail d’équipe

Le travail d’équipe est au cœur de toute carrière dans les Forces, peu importe avec qui l’on travaille ou l’endroit où l’on est affecté. Beaucoup de membres considèrent que la camaraderie et l’esprit d’équipe sont l’un des principaux avantages de la vie militaire.

Imaginez un peu que vous êtes immédiatement en rapport avec quelque 68 000 personnes autour du monde. Votre proche nouera au sein des Forces des liens qui dureront toute la vie.

Voyages

Votre proche aura l’occasion de voyager partout dans le monde, de connaître diverses cultures, de rencontrer des gens et d’utiliser de l’équipement ultramoderne peu importe l’endroit où il travaillera.

Salaire et avantages sociaux concurrentiels

Les Forces offrent des salaires, des régimes de pension et des soins de santé dentaires et médicaux comparables et, dans certains cas, supérieurs à ceux que l’on trouve dans de nombreux domaines d’emploi du secteur privé. 

La solde de votre proche qui fera carrière au sein des Forces sera fonction du poste qu’il occupera et de son grade. Tous les militaires, hommes et femmes, sont payés en fonction de la même échelle salariale, sans égard à leur état matrimonial.

L’indemnité de maternité et l’indemnité parentale aident les membres à trouver l’équilibre entre le travail et les responsabilités qui accompagnent la naissance ou l’adoption d’un enfant. En plus de recevoir des prestations financières, les membres peuvent s’absenter du travail pour s’occuper de leurs enfants.

Les membres ont 20 jours de congé par année, et ce chiffre passe à 25 jours après 5 ans. Les congés peuvent être demandés en tout temps, en tenant compte des besoins en matière d’instruction et d’opération.

La pension des Forces constituera un revenu de retraite pour votre proche une fois qu’il aura terminé sa carrière militaire. C’est l’un des meilleurs régimes de pension au Canada et des plus sécuritaires.

 
 

Des possibilités infinies

Votre proche pourra choisir parmi plus d’une centaine de postes à temps plein et à temps partiel allant de celui de médecin à celui de musicien, en passant par ceux de techniciens de sonar et d’ingénieur. Il aura donc la certitude de trouver un emploi qui correspondra à ses compétences et à ses intérêts propres.

Trouver le bon emploi

Avant de s’enrôler dans les Forces, votre proche sera invité à rencontrer un recruteur qui pourra répondre à toutes ses questions. Les recruteurs sont là pour aider les candidats à évaluer les avantages et les inconvénients, pour passer en revue leurs qualifications et pour leur donner de l’information sur les carrières possibles.

Certains cheminements de carrière exigent des compétences et des qualifications particulières. Les recruteurs fournissent de l’information sur les cours qu’il faut avoir suivis, sur les programmes de formation rémunérés et sur les possibilités d’avancement de carrière.

Encouragez votre proche à discuter avec un recruteur — les recruteurs sont là pour lui offrir de l’aide, mais aussi pour faire en sorte que les candidats trouvent l’emploi qui leur convient. Les Forces recrutent des gens qui ont le désir et la capacité de devenir membre.

Avant de rencontrer un recruteur, il pourrait être utile que votre proche fasse quelques recherches dans la section Parcourir les emplois du site Web. Il pourra ainsi obtenir des renseignements généraux sur des emplois particuliers, notamment en ce qui concerne les études et la formation nécessaires, les milieux de travail et les postes civils connexes.

Si votre proche décide de poser sa candidature pour devenir membre des Forces, un recruteur va l’aider à suivre le processus de sélection, lequel comporte une vérification de sécurité, une vérification des références, un test d’aptitude visant à trouver l’emploi qui lui conviendra le mieux, un examen médical et une entrevue d’emploi. Les renseignements personnels qu’il fournira seront protégés en vertu de la Loi sur l’accès à l’information et de la Loi sur la protection des renseignements personnels en vigueur au Canada.

Lorsqu’il choisira son cheminement, votre proche devra faire trois choix importants :

1. Travailler à plein temps ou à temps partiel

S’il veut travailler à temps plein au sein des Forces, votre proche devra probablement devenir membre de la Force régulière. Comme les gens qui font une carrière à temps plein dans le civil, les membres de la Force régulière suivent une formation axée sur l’emploi choisi.

Lorsque votre proche deviendra membre de la Force régulière, il devra s’engager pour quelques années. La durée du service dépend de la demande pour ses aptitudes ainsi que de la durée de son instruction. L’engagement minimum est habituellement de trois ans. Toutefois, s’il choisit un programme d’instruction rémunéré, il devra servir pendant une période plus longue.

Si votre proche préfère travailler près de l’endroit où il vit actuellement, il pourrait choisir la Force de réserve. La plupart des membres de la Force de réserve sont des étudiants à temps plein ou des gens qui occupent un poste à temps plein dans le civil et qui ont choisi de consacrer une partie de leur temps libre à l’instruction militaire.

Joindre la Force de réserve présente beaucoup d’avantages tels que travailler à temps partiel sans engagement à long terme, servir au sein de la collectivité locale et acquérir des compétences précieuses applicables à d’autres carrières.

2. S’enrôler dans la Marine, l’Armée de terre ou la Force aérienne

Les Forces comprennent la Marine royale canadienne, l’Armée canadienne et l’Aviation royale canadienne. Chacun des services joue un rôle tout aussi important que les autres dans la protection des intérêts canadiens au pays et à l’étranger, et chacun offre de nombreuses possibilités de carrière.

L’emploi que souhaite occuper votre proche pourrait déterminer le service au sein duquel il travaillera. Certains postes sont propres à un service (p. ex., le poste de pilote pour la Force aérienne ou celui de maître d’équipage pour la Marine). D’autres postes, comme ceux de techniciens en approvisionnement et d’infirmiers, sont offerts au sein des trois services. Si votre proche choisit une carrière qu’il est possible de faire dans plus d’un service, il sera affecté au service où le besoin sera le plus grand.

3. Servir en qualité d’officier ou de militaire du rang

Un proche ayant pour objectif de devenir un chef et qui aime analyser, planifier, prendre des décisions et donner des conseils sera peut-être tenté de faire carrière en qualité d’officier. Les officiers, qui sont considérés comme étant membres de la « haute direction » des Forces, reçoivent une formation en leadership et doivent avoir un diplôme universitaire dans leur domaine professionnel.

Un proche qui aime le travail manuel ou qui souhaite devenir technicien, technologue ou mécanicien, par exemple, pourra choisir de devenir militaire du rang (MR). Les MR constituent l’épine dorsale des Forces, et ils sont souvent appelés à utiliser et à entretenir des équipements techniques spéciaux ou à remplir des tâches dans les domaines de l’administration ou des services de santé.

Éducation

Une éducation de qualité est le fondement de l’avenir de votre proche, peu importe le cheminement de carrière qu’il choisira.

S’il s’inscrit au Programme de formation des officiers de la Force régulière (PFOFR) ou encore dans le cadre du Plan de formation subventionnée des militaires du rang (PFS MR), les Forces paieront sa formation collégiale ou universitaire.

En plus de payer ses droits de scolarité, ses livres et l’équipement dont il aura besoin pendant sa formation, les Forces lui verseront un salaire et lui fourniront des avantages sociaux en matière de santé pendant qu’il fréquentera l’école, et elles lui offriront un emploi lorsqu’il aura terminé sa formation. En retour, votre proche travaillera pour les Forces pendant une période définie après avoir obtenu son diplôme, soit environ deux mois pour chaque mois de participation au programme.

Voici un aperçu des possibilités de formation rémunérée et subventionnée qui s’offrent à votre être cher.

Études au niveau collégial payées

Certains postes au sein des Forces exigent du candidat qu’il possède un diplôme collégial ou une accréditation technique particulière. Les programmes dans le cadre desquels les études au niveau collégial sont payées sont habituellement des programmes de spécialisation pour les techniciens ou les technologues et mènent à un poste de militaire du rang.

Études universitaires payées

Les études universitaires sont payées pour la plupart des postes d’officier au sein des Forces. Votre proche peut faire ses études universitaires au sein du réseau des collèges militaires du Canada et obtenir un baccalauréat du Collège militaire royal du Canada (CMR), ou encore il peut fréquenter une autre université canadienne s’il suit un programme approuvé.

Les Forces paient également la formation pour quatre professions spécialisées : — médecin militaire, dentiste militaire, pilote et officier de service social.

Force de réserve

Le Programme de formation (intégration à la Réserve) (PFIR) permet à une personne de fréquenter le Collège militaire royal du Canada et de travailler à temps partiel au sein des Forces. Elle peut se faire rembourser ses frais de formation jusqu’à concurrence de 2 000 $ par année, pour un maximum de 8 000 $, sans obligation de service après obtention du diplôme. Toutefois, la personne peut continuer de travailler au sein des Forces armées canadiennes en qualité d’officier de la Réserve.

 

Instruction

Peu importe le cheminement de carrière que votre proche choisira, il recevra toute l’instruction dont il aura besoin pour travailler au sein des Forces.

Instruction de base

Une fois qu’il aura accepté une offre d’emploi au sein des Forces, votre proche devra suivre le programme d’instruction de base, qui dure environ trois mois. Les élèves-officiers suivent le cours de qualification militaire de base des officiers d’une durée de 15 semaines et les militaires du rang, le cours de qualification militaire de base, d’une durée de 14 semaines.

Ces cours enseignent les compétences essentielles et les connaissances nécessaires pour réussir dans les Forces. L’instruction accentue les connaissances militaires de base, la manutention des armes, les premiers secours, les principes fondamentaux du leadership et les valeurs d’éthique. Comme la forme physique fait partie intégrante du service militaire, une bonne partie du temps est consacrée à l’entraînement ainsi qu’à des exercices de travail d’équipe visant à accroître la discipline personnelle, l’autonomie et la détermination.

La réussite de l’instruction de base dépend de la contribution à l’effort collectif que fera votre proche. S’il n’est pas en bonne forme physique, son rendement dans les exercices en campagne sera médiocre, et il ne sera pas un bon coéquipier.

Il est donc important d’être dans la meilleure forme physique possible avant d’entreprendre l’instruction de base. Il pourrait être utile que votre proche commence à s’entraîner régulièrement, après avoir consulté son médecin et avant l’instruction de base.

S’il ne passe pas l’épreuve normalisée de forme physique qui fait partie de l’instruction de base, votre proche sera libéré des Forces. Il aura toutefois la possibilité de reprendre l’épreuve plusieurs fois.

Comme l’instruction de base est longue, votre proche devrait se préparer à être séparé de sa famille et de ses amis et s’occuper de choses comme ses obligations financières personnelles à l’avance. Après les cinq premières semaines d’instruction, il pourra visiter les membres de sa famille et ses amis pendant les fins de semaine et les congés.

Les recrues reçoivent beaucoup de soutien et d’encouragement de la part de leurs instructeurs, mais ils ont également besoin d’être encouragés à la maison.

Formation professionnelle

La formation professionnelle suit l’instruction de base et permet à votre proche d’apprendre les rudiments du travail qu’il effectuera. La plupart du temps, cette formation comporte un volet d’apprentissage sur le terrain.

Les candidats à un poste d’officier commencent par suivre une formation en langue seconde ou fréquentent dès le départ l’école qui offre leur programme, tandis que les militaires du rang  suivent une formation professionnelle propre à leur métier. La durée de cette formation peut varier (elle peut parfois aller jusqu’à 24 mois), ainsi que le lieu de la formation. Votre proche sera peut-être autorisé à réinstaller sa famille et à déménager des meubles et des effets personnels à l’endroit où il suivra sa formation.

Après la formation professionnelle, les membres des Forces sont affectés à une base au Canada où ils effectuent le travail qu’ils ont appris à faire dans le cadre de leur formation.

Comme votre proche utilisera certaines des technologies les plus novatrices et certaines des armes les plus perfectionnées au monde, les Forces lui offriront de nombreuses possibilités de formation avancée pendant sa carrière.

Conserver la forme

À partir de l’instruction de base et pendant toute sa carrière, votre proche devrait être en forme et en santé. Pendant l’instruction de base, il va courir, faire des extensions des bras et des demi-redressements assis et marcher sur de longues distances en transportant un sac à dos lourd. Par la suite, les Forces vont faire en sorte qu’il soit facile pour lui de rester en forme et d’adopter un mode de vie sain en mettant ce qui suit à sa disposition :

  • des installations de conditionnement physique et de sport exceptionnelles;
  • des programmes de conditionnement physique et des entraîneurs qualifiés;
  • la possibilité de participer à des événements sportifs et à des compétitions à sa base, dans sa région, à l’échelle nationale et à l’échelle internationale;
  • des physiothérapeutes et des spécialistes de la médecine sportive;
  • des activités sportives et de loisirs familiaux favorisant le bien-être;
  • des programmes de lutte contre le tabagisme et de promotion d’une vie exempte de dépendance;
  • des programmes de nutrition et de gestion du poids;
  • des programmes de gestion du stress.

Les membres des Forces doivent maintenir un niveau de condition physique minimal, qui est évalué chaque année. Les réservistes doivent passer l’épreuve de forme physique dans le cadre du processus de demande.

 

Un mode de vie empreint de souplesse

La plupart du temps, la vie dans les Forces ne diffère en rien de la vie civile. Quand votre proche reçoit une affectation à une base au Canada, sa semaine de travail compte en général 40 heures, il possède ou loue sa maison ou son appartement et il a amplement de temps libre pour s’adonner à des loisirs avec sa famille et ses amis.

La semaine de travail normale ressemble à celle des autres secteurs de l’industrie ou des services, les soirées et les fins de semaine étant libres pour les activités sociales avec la famille et les amis. Les membres de la Force régulière vivent dans une des nombreuses bases des Forces disséminées dans tout le Canada, ou non loin d’elle. L’engagement initial à servir est habituellement de trois ans, mais la durée peut varier en fonction de la profession choisie.

Toutes les bases des Forces sont équipées d’installations pour diverses activités et compétitions sportives, y compris les compétions sportives internes et en ligue locale. La plupart des bases ont une piscine, un gymnase et un terrain d’athlétisme. Certaines ont une patinoire, un terrain de golf et des clubs de chasse et pêche. Les bibliothèques et centres communautaires offrent aussi une vaste gamme d’activités et clubs d’intérêt personnel.

Si votre être cher doit déménager pour son travail, les Forces assumeront les coûts. Les autres mesures d’aide financière sont fonction de l’état matrimonial, du lieu de l’affectation et de la durée de celle-ci.

 

Les missions et les risques

Ce qui rend une carrière au sein des Forces enthousiasmante, c’est la participation à des déploiements militaires. La réaffectation des tâches habituelles à des tâches d’aide humanitaire ou à une mission militaire s’appelle un déploiement, que cela se passe au Canada ou à l’étranger.

Selon la mission, le déploiement peut durer de quelques semaines à plus de un an; la plupart du temps, il dure de six à douze mois.

Encore une fois, la forme physique fait partie intégrante de la vie militaire. Les membres en santé et en forme sont fiables, capables et aptes physiquement à être déployés après un court préavis — le succès des missions en dépend.

Les Forces consacrent beaucoup de temps et d’efforts à l’entraînement de leurs membres pour les préparer à faire face à tous les contextes militaires et à y réussir, et cela comprend l’environnement de combat. Tous les militaires canadiens sont munis d’équipements et d’armes ultramodernes de manière à pouvoir relever les défis inhérents à leur mission.

Quel que soit le cas, les Forces comprennent que les déploiements peuvent être difficiles pour les familles, et elles disposent des ressources nécessaires pour les aider. Votre proche fera partie d’un milieu sans pareil au sein duquel il pourra obtenir un soutien supplémentaire.

 

Respect de la diversité

Les Forces se sont transformées à l’image de la population canadienne. En adoptant des politiques de non-exclusion et en adaptant les normes relatives à l’uniforme afin de tenir compte de différentes croyances et pratiques confessionnelles, elles se sont engagées à refléter la diversité particulière du Canada.

Les Forces ont fait de grands progrès en matière de protection de l’égalité entre femmes et hommes. En adoptant « une politique de non-exclusion », elles sont devenues une des seules organisations militaires au monde à faire tomber tous les obstacles s’opposant à un service complet et équitable pour les femmes. Cela signifie que les femmes ont la possibilité d’occuper n’importe quel poste dans les Forces.

Peu importe leur sexe, leur religion ou leur origine ethnique, les Forces invitent les Canadiens à devenir membres de l’équipe et à tirer parti des possibilités qui s’offrent à eux.

Avec sa famille, votre proche devient membre de la grande famille des Forces dès lors qu’il s’enrôle.

La vie militaire offre de nombreux avantages aux familles, dont la possibilité de voyager, l’appartenance à la communauté des Forces et le sentiment de participer à la fierté nationale. Toutefois, elle peut également poser des défis particuliers, comme la réinstallation dans une nouvelle ville ou le fait que l’un des époux soit déployé.

 

Réinstallation

De temps à autre, les militaires sont réinstallés — ou affectés — à un nouvel endroit dans le cadre de leur travail. L’époux, les enfants et les personnes à charge du membre déménagent généralement avec leur proche, et ce sont les Forces qui assument tous les coûts.

Les affectations sont motivées par divers facteurs, par exemple pour aider le membre à acquérir de l’expérience et des qualifications, pour lui permettre d’assumer une plus grande responsabilité après avoir obtenu une promotion ou parce que son ensemble de compétences particulier est nécessaire et sera utile dans la région où il est affecté.

 

Soutien

Votre proche et vous êtes peut-être préoccupés au sujet des répercussions de sa carrière militaire sur votre vie familiale. Les Forces ont créé de nombreux programmes pour aider les familles au cours des périodes difficiles qu’elles traversent. Par ailleurs, il y a un Centre de ressources pour les familles des militaires dans chacune des bases qui offrent des services comme l’orientation de carrière pour les conjoints et les programmes de garderie et de loisir pour les enfants.

Voici d’autres services et avantages offerts aux familles :

  • une orientation dans la collectivité;
  • un accès à peu de frais à des installations de sport et de condition physique exceptionnelles;
  • diverses activités de loisir;
  • des services et programmes destinés aux jeunes;
  • des services de garde, et notamment de garde en cas d’urgence;
  • de l’aide aux employés et des cours de langue seconde pour les époux;
  • des avantages et des services liés à la réinstallation, ainsi que des allocations pour combler l’écart touchant le coût de la vie;
  • un programme de gestion de la formation des personnes à charge pour les familles qui vivent à l’étranger ou qui s’installent dans une nouvelle province;
  • des avantages liés aux déplacements au pays et aux soins à la famille;
  • le soutien moral et psychologique, notamment dans le cadre d’un programme d’aide aux membres, et centre de soutien aux personnes victimes de traumatisme ou qui subissent du stress, du counseling en matière de séparation et de réunion des membres de la famille et des groupes d’entraide;
  • des magasins de vente au détail dans les bases;
  • des services financiers, notamment des services d’assurance, de planification financière et de préparation des déclarations de revenus.

Si vous avez d’autres questions sur la vie de famille au sein des Forces, parlez-en à un recruteur — les recruteurs sont là pour vous aider. Beaucoup d’entre eux peuvent vous faire part de leur expérience personnelle, puisqu’ils ont suivi le même processus.

Liens utiles :

Centre de ressources pour les familles des militaires
Programmes de soutien du personnel