Les femmes dans les Forces

Les femmes dans les Forces
 

Aujourd’hui, les femmes sont des membres indispensables de l’équipe des Forces armées canadiennes. Visant constamment l’excellence, ces 10,000 femmes sont guidées par leur engagement dans la communauté et par leur désir de changer les choses. Les femmes dans les Forces améliorent constamment leurs compétences et leurs connaissances grâces aux études, au leadership, ainsi qu’aux nombreuses occasions de voyager et partir à l’aventure.

Leurs rôles dans la marine, l’armée, et les forces aériennes donnent aux femmes le pouvoir de dépasser leurs limites et leurs attentes, tout en réalisant leur plein potentiel en tant que membre d’une équipe dynamique et passionnante. De l’aéronautique à l’entretien des sous-marins en passant par l’administration des services de santé, toutes les centaines d’emplois disponibles dans les Forces sont ouverts aux femmes. 

La contribution essentielle des femmes dans les Forces, par le biais de ses missions ici et à l’étranger, aide constamment à améliorer la vie des autres. Leurs rôles de plus en plus novateurs dans le spectre entier des responsabilités au sein des Forces donnent aux femmes des possibilités inégalées de formation et de développement de carrière qui leur permettent d’accomplir leurs ambitions personnelles et professionnelles.

Avez-vous ce qu’il faut pour faire partie des Forces? Suivez la journaliste Marie-Claude Savard alors qu’elle apprend à mieux connaître la caporale Sabrina Lessard, qui lui réserve quelques défis amusants!

 

ÉPISODE 5 - Le test

Épisode 5 - Le test

Marie-Claude et Sabrina se rencontrent dans un centre d’entraînement pour la dernière étape de leur aventure – la simulation du test d’aptitude physique! Marie-Claude pousse encore une fois ses limites mais persiste avec les encouragements de Sabrina. Le défi est presque terminé! Comment se passera la simulation pour Marie-Claude?

Apprenez-en plus sur :

L’évaluation physique annuelle

 

ÉPISODE 4 - La famille

Épisode 4 - La famille

Sabrina accueille Marie-Claude chez elle et lui présente son mari et ses deux enfants. Marie-Claude est surprise de voir à quel point Sabrina a une vie de famille normale malgré sa carrière de militaire. Sabrina montre son uniforme à Marie-Claude et lui explique les règles qui entourent son port. La journée se termine sur une note touchante alors que Sabrina et son mari racontent à Marie-Claude comment ils sont restés en contact pendant les déploiements de ce dernier. Marie-Claude rentre ensuite se reposer avant le grand jour!

Revenez lundi prochain pour encourager Marie-Claude qui passera enfin sa simulation de test annuel!

Apprenez-en plus sur :

 

ÉPISODE 3 - Le dépaysement

Épisode 3 - Le dépaysement

Marie-Claude et Sabrina profitent d’une journée remplie d’adrénaline dans un parcours d’hébertisme aérien au milieu d’une magnifique forêt. Lors d’une pause dans un décor à couper le souffle, Marie-Claude en apprend plus sur les occasions de voyager dans les Forces et sur les études payées.

Revenez lundi prochain alors que Marie-Claude rencontre la famille de Sabrina!

Apprenez-en plus sur :

Les voyages dans les Forces, les déploiements, l’évaluation physique annuelle

 

ÉPISODE 2 - Le dépassement

Épisode 2 - Le dépassement

Marie-Claude et Sabrina se retrouvent dans un centre d’escalade local pour leur première journée d’entraînement. Les deux femmes affrontent certaines de leurs peurs ensemble et Marie-Claude constate l’importance de l’encouragement et du travail d’équipe dans les Forces!

Revenez lundi prochain pour voir Marie-Claude et Sabrina viser encore plus haut!

Apprenez-en plus sur :

 

ÉPISODE 1 - La rencontre

Épisode 1 - La rencontre

Marie-Claude et Sabrina se rencontrent pour la première fois dans le resto local préféré de Sabrina. Elles échangent sur leurs carrières respectives et sur ce qui a propulsé Sabrina à s’enrôler dans les Forces. Sabrina explique à Marie-Claude les exigences physiques de la vie militaire et lui lance un défi : essayer de passer une simulation du test annuel que doivent passer tout les membres des Forces.

Revenez lundi prochain pour voir le premier entraînement de Marie-Claude et Sabrina dans un centre d’escalade!

Apprenez-en plus sur :

S’enrôler dans les Forces, la vie dans les Forces, la condition physique, l’instruction de base

Des femmes dédiées partagent leurs expériences en tant que membres des Forces. Apprenez-en plus sur elles et leurs carrières militaires valorisantes et enrichissantes !

Nouveaux défis

Pourquoi s’enrôler dans les Forces?

Pourquoi s’enrôler dans les Forces

Le Capitaine Flavie Tchoko avait déjà un emploi stable avant de s’enrôler dans les Forces, cependant elle voulait se décrocher un emploi plus valorisant. « En tant que mère de quatre enfants, monoparentale, souvent ça prends quelque chose pour se dire ‘je ne suis pas n’importe qui, je sers un grand pays’. »  Ce qu’elle aime le plus de son travail c’est la flexibilité et la liberté de changer de carrière. « Au bout de deux ans je peux demander à mon gérant de carrière de me muter ailleurs, et je choisis ou je veux aller. » Elle aime le fait qu’elle ne se sent jamais seule. Elle fait partie d’une grande équipe ou elle se sent soutenue.

 

Éducation

Éducation

La caporale Emma Porter, qui partage son temps entre son métier de commis et sa vocation de musicienne, a été parmi les nombreux membres des Forces qui ont pu bénéficier d’un programme d’études payées : « J’ai fait mon baccalauréat à l’Université d’Ottawa, je me suis fait payer la moitié de mes études par les Forces ! » Les membres des Forces ont régulièrement l’occasion de suivre des cours et des formations de perfectionnement et ce, tout au long de leur carrière.

 

Condition physique

Condition physique

La caporale-chef Geneviève Pruneau comprend l’importance de la condition physique dans la vie d’un militaire. « La santé mentale va avec la santé physique selon moi. » dit-elle. Un des grands avantages de son travail au sein des Forces est qu’il lui permet de garder un rythme de vie actif. La jeune mère joue au soccer avec l’équipe nationale des Forces, mais apprécie également le fait de pouvoir s’entraîner quotidiennement sur ses heures de bureau : « Je bouge à tous les jours, que ce soit au travail ou avec ma famille. » ajoute-t-elle.

 
 

Travail et famille

Conditions d'emploi

Conditions d'emploi

Le Capitaine Marie-France Forget fait partie des Forces en tant qu’officier du cadre des instructeurs de cadets. Suite à une carrière comme cadette de l’air, elle voulait redonner au programme de cadets. « C’est un travail qui me passionne beaucoup. » Sa carrière dans les Forces lui a permit de continuer ses études. « J’ai continué mes études pendant que j’étais membre des forces, » de dire le Capitaine Forget. « J’ai fait mon baccalauréat grâce à mon salaire militaire. »  Au sujet des avantages sociaux et de la sécurité d’emploi, le Capitaine Forget avoue que « c’est vraiment une bonne façon de faire sa vie. »

 

Famille

Famille

La capitaine Lise Grondin s’est jointe aux Forces lorsqu’elle n’avait que 17 ans. Elle travaille maintenant au Quartier général à Ottawa, où elle se spécialise en ressources humaines. Militaire également, son conjoint a pris sa retraite après avoir servi comme policier militaire. Ensemble, ils ont élevé une fille qui a maintenant 20 ans. « Ce n’est pas toujours facile d’élever un enfant au sein des Forces mais ce n’est pas plus difficile qu’avec un autre emploi, » avoue la Capt Grondin. « Quand nous sommes déployés les deux en même temps, les Forces nous aident avec les frais de garderie, et on a le doit d’avoir un plan de contingence si on est déployé rapidement. » La Capt Grondin explique qu’elle a facilement pu garder contact avec sa famille lorsqu’elle a dû s’éloigner en entraînement ou en déploiement. « Avec Internet, c’est très facile aujourd’hui de demeurer en contact, » affirme–t-elle. « Il n’y a pas une journée que je regrette mon choix de carrière. »

 

Mode de vie

Mode de vie

La soldat Anne-Marie Prophète étudiait à l’université lorsqu’elle a décidé de s’enrôler dans la Force de réserve. « En tant qu’étudiante à temps plein, c’est difficile parfois de coordonner son horaire d’études et le travail. L’armée me permettait de travailler l’été, de gagner un bon montant et de retourner aux études pendant l’année sans vraiment me stresser avec le travail, » explique la Sdt Prophète. « C’est parfait en tant qu’étudiante de travailler dans l’armée. » La Sdt Prophète trouve la conciliation de la vie civile et de la vie militaire très intéressante. Elle continue d’étudier à temps plein et travaille dans la salle de rapports de son unité à Montréal quelques soirs par semaine et les fins de semaines. L’été, elle suit des cours de métier à l’une des bases d’entraînement des Forces. Dans ses temps libres, la Sdt Prophète s’implique dans sa communauté en faisant du tutorat avec des étudiants du niveau secondaire en vue de devenir enseignante. Elle joue aussi au basket-ball et attache beaucoup d’importance à la condition physique. « Le sport est très important dans les Forces. C’est important de maintenir la forme physique. Je suis contente de pouvoir faire du sport dans ma vie personnelle et dans ma vie militaire. »

 

Bénévolat

Bénévolat

Les Forces œuvrent constamment pour aider ceux qui sont dans le besoin, que ce soit ici au Canada ou partout le monde par le biais de missions humanitaires. Les membres des Forces sont également les leaders de leurs communautés. La capitaine Flavie Tchoko est l’une de celle qui fait don de son temps afin de servir ses pairs : « Actuellement je fais du bénévolat avec ma communauté, je suis la trésorière de l’association des camerounais ici à Ottawa… et avant ça j’étais la présidente des femmes immigrantes de l’Outaouais. »

 
 

Développez votre carrière

Carrières

Carrière

La lieutenant de vaisseau Isabelle Fillion s’est jointe aux Forces il y a 14 ans. Les Forces ont payé ses études afin qu’elle puisse compléter un baccalauréat en génie civil au Collège militaire royal du Canada, à Kingston, en Ontario. Elle sert en tant qu’ingénieure maritime depuis qu’elle a été mutée à bord des navires canadiens de Sa Majesté, à Victoria, en Colombie-Britannique. « J’avais le goût de relever des défis et de faire des choses différentes de ce que toutes mes amies faisaient. » En sa qualité d’officier des visites et protocole, elle est chargée d’organiser les visites des délégations étrangères à Ottawa. « Ce que j’aime le plus de mon métier, c’est vraiment la chance d’expérimenter plein de nouvelles choses chaque jour. Il y a beaucoup de défis à relever. Ce n’est jamais la même chose, la même journée, » affirme le Ltv Fillion. « J’aime beaucoup ce que je fais. »

 

Mobilité

Mobilité

Les membres des Forces sont parfois appelés à déménager dans des villes où l’on a le plus besoin de leurs talents uniques, et les Forces font tout pour faciliter le processus. Le caporal-chef Katia Fortin a débuté sa carrière dans les Forces comme fantassin et a gravi les échelons, ce qui l’a amenée à vivre à Montréal et à Ottawa. Son sens de l’aventure a d’autant plus été assouvi par des voyages militaires et des déploiements qui l’ont menée du Texas et de l’Arizona jusqu’en Europe ou elle a visité l’Allemagne, l’Autriche, la Bosnie et la Croatie. Les Forces offrent des occasions inégalées de voir le monde tout en défendant et en représentant son pays !

 
 

Faire partie d'une équipe

Fierté

Fierté

Les proches du Capitaine Kony Trudel n’ont pas été étonnés de son choix de s’enrôler dans les Forces : «Ça a toujours fait partie de notre famille d’avoir quelqu’un d’impliqué dans les Forces. » Pour elle, le port de l’uniforme militaire fait partie intégrale de sa fierté de servir et de représenter tant les membres de sa famille qui se sont enrôlés avant elle que son pays. D’un océan à l’autre, les membres des Forces sont reconnaissables grâce à leur tenue, et de voir des gens en uniforme nous procure « un sentiment de quiétude » affirme le Capitaine Trudel.

 

Communauté

Communauté

S’enrôler dans les Forces signifie devenir membre d’une grande famille. Dès l’entraînement de base et tout au long d’une carrière militaire, les occasions de bâtir ou d’enrichir des amitiés se multiplient. La caporale Sabrina Lessard explique que ces amitiés sont différentes de celles formées dans le monde civil : « Les liens sont peut-être plus serrés. Si on a besoin d’aide, on n’a pas nécessairement besoin de demander, ils vont s’offrir à nous. » La caporale Lessard sourit en disant : « J’ai même rencontré l’amour en faisant mes trois mois sur le cours de qualification militaire de base ! »

 
 
Les carrières dans les Forces
 

Les possibilités de carrières des femmes dans les Forces sont illimitées, inégalées, et soutenues par des formations de niveau international et des occasions constantes de développer leurs compétences en leadership.

Nul autre employeur n’offre des avantages comparables à ceux qu’offrent les Forces aux gens qui exercent l’un de leur centaine de métiers et professions. Nos programmes d’études payée donnent aux femmes une fondation solide, peut importe leur cheminement de carrière, en plus de solides perspectives d’emploi qui leur permettront d’atteindre leurs objectifs tout en vivant la vie qu’elles auront choisi.

 
 

Soins de santé

Vous recherchez une carrière au sein des soins de santé des Forces ? Une gamme de possibilités vous est offerte dans des  disciplines aussi variées que la médecine, la dentisterie, le travail social, et la physiothérapie.

 

Ingénieurs

Vous aimez résoudre des problèmes, concevoir de l’équipement ou construire des structures ? Voyez comment vous pouvez vous joindre à des équipes d’ingénierie hautement spécialisées dans les Forces.

 

Techniciens

Vous possédez des compétences techniques uniques et spécialisées ? Les Forces vous offrent d’innombrables occasions d’approfondir et d’améliorer vos précieuses connaissances.

 

Opérateurs de capteurs

Êtes-vous prête à relever un défi de surveillance et de collecte d’information ? Engagez-vous dans une mission excitante dans les Forces, au Canada et à l’étranger.

 
 

Administration et soutien

Les spécialistes de l’administration et du soutien sont les experts qui travaillent dans l’ombre afin d’assurer le bon déroulement des opérations des Forces canadiennes.

 

Combat et maintien de la paix

Vous possédez un esprit d’équipe, un amour de votre pays, et un désir de défendre et représenter ses intérêts partout dans le monde? Les spécialistes du combat sont la pierre angulaire des opérations des Forces.

 

Protection du public

Vous avez un besoin naturel de servir et protéger ? Les spécialistes en intervention d’urgence des Forces ont besoin de vous et de votre expertise afin de protéger la population.

 

Télécommunications

Une plateforme de communication sécurisée est essentielle dans toutes les activités des Forces. Faites partie de l’équipe qui assure, opère et protège les télécommunications des Forces et de ses alliés.

 
 

Équipages - Aéronefs et navires

Vous êtes motivée à l’idée de travailler à bord d’un aéronef ou d’un navire, au cœur d’une équipe dévouée? Votre expertise et vos aptitudes techniques peuvent servir les missions des Forces, tant au Canada qu’à l’étranger !

 

Autres postes

Il n’y a pas de limites à ce que vous pouvez accomplir alors pourquoi ne pas plonger dans une des possibilités de carrière excitante offerte par les Forces ? Une formation spécialisée et un poste vous attendent.

 
 
 

Tous les jours, le désir de se surpasser en faisant quelque chose de différent pour changer le monde rassemble des femmes de tous les milieux dans leur carrière au sein des Forces. Nous vous promettons une qualité de vie incomparable : des possibilités de formation, de voyage, et d’avancement ; un excellent réseau de services de soutien et la satisfaction de savoir que vous faites une différence.

Les défis et les avantages que représente la conjugaison de carrière, communauté, et famille ont mené les Forces à créer des modalités de travail souples qui permettent aux femmes d’atteindre un équilibre sain entre leur vie professionnelle et familiale. Vous pouvez tout avoir ! Les femmes dans les Forces redéfinissent constamment le succès en évoluant dans leur cheminement de carrière.

Nos programmes hors-pair d’études payées et de perfectionnement stimuleront vos connaissances, vos aptitudes, et vos talents pour vous permettre de faire avancer votre carrière et de grimper les échelons. Ajoutez à cela un salaire et des avantages sociaux concurrentiels, des possibilités de voyage et d’avancement, et vous verrez qu’il n’y a plus de doute : Votre avenir est ici.

Être membre des Forces signifie être un leader dans votre communauté. Que ce soit dans les Forces, au Canada, ou ailleurs dans le monde, votre rôle dans la grande équipe des Forces contribue à améliorer la vie des autres, autant ici qu’à l’étranger.

Pour en savoir plus sur les femmes dans les Forces à travers l’histoire

Quels emplois sont ouverts aux femmes?

Les Forces ont accompli de grands progrès depuis les années 1970 afin d’éliminer les obstacles pour les femmes qui veulent servir dans les forces armées. Tous les groupes professionnels des Forces sont ouverts aux femmes.

Quelles possibilités de promotion et de leadership s’offrent aux femmes?

Des possibilités de promotion sont offertes à tout membre des Forces qui fait preuve de l’aptitude et de la détermination requises dans son domaine. Tous les grades sont ouverts aux femmes.

Combien y a-t-il de femmes dans les Forces?

Quelque 10 000 femmes servent dans la Force régulière et la Réserve. Ce total représente environ 12 % de l’effectif des Forces.

Peut-on être membre des Forces à temps partiel ?

Les membres des Forces de réserve travaillent dans les Forces près de chez eux à temps partiel, quelques soirées par semaine ou la fin de semaine. En cas de menace ou de crise, on pourrait demander aux réservistes de travailler à temps plein dans le cadre d’une mission au Canada ou à l’étranger ; toutefois le choix de partir pour servir est toujours volontaire pour les réservistes.

Chaque unité de Réserve propose des emplois aussi divers qu’intéressants ; prenez donc le temps d’étudier les offres de chaque unité dans votre région avant d’arrêter votre choix.

Devrai-je déménager si je m’enrôle dans les Forces?

Les membres des Forces de réserve servent habituellement dans leur communauté locale. Ils ne seront pas nécessairement déployés ou appelés à déménager. Ils peuvent toutefois se porter volontaires pour déménager sur une autre base. Les membres de Forces de réserve peuvent également se porter volontaires pour un déploiement dans une mission militaire au Canada ou à l’étranger.

Les Forces peuvent avoir besoin des talents de leurs membres de manière ponctuelle, dans des régions spécifiques. La plupart des membres des Forces régulières devront déménager vers une autre ville durant leur carrière militaire pour combler ces besoins. Les déménagements entrainent de nouvelles possibilités de formation et de perfectionnement d’aptitudes qui peuvent ensuite entraîner des promotions et un avancement de carrière.

 
 

Les Forces ont-elles une politique sur le harcèlement?

Le ministère de la Défense nationale et les Forces se sont engagés à fournir un milieu de travail où le harcèlement n'a pas sa place – un milieu qui favorise le travail d'équipe, le respect mutuel et l’équité pour tous. Chaque militaire a le droit de travailler dans un environnement sain et sécuritaire, et la responsabilité de façonner cet environnement. Les membres des Forces sont tenus responsables de tout manquement aux normes de conduite et de rendement établies. Selon les circonstances, les mesures appropriées peuvent comporter des sanctions disciplinaires et/ou administratives.

Les normes et les tests d’aptitude physiques sont-ils les mêmes pour les femmes et pour les hommes?

Les femmes et les hommes étaient autrefois soumis à des standards et des tests différents. Toutefois, l’introduction de l’évaluation FORCE a établi un nouveau standard de performance minimum que tous les membres des Forces doivent atteindre, peu importe leur âge ou leur sexe.

En apprendre plus sur la condition physique dans les Forces.

Quels logements sont disponibles?

Il n’y a pas de restrictions sur votre choix de logement. Les membres des Forces peuvent choisir d’habiter dans des logements militaires sur la base ou de louer ou acheter un logement dans leur communauté.  Comme dans tout autre emploi, vous pouvez choisir le logement qui convient aux besoins et au budget de votre famille.

Où ma famille habiterait-elle ?

Votre famille habiterait avec vous dans un logement militaire ou à l’extérieur de la base, pendant vos activités de travail normales. Toutefois, vous devrez probablement vivre dans des casernes durant les périodes d’entraînement requises. Votre famille restera également à la maison pendant que vous serez en déploiement.

 
 

Les Forces offrent-elles des services de garde d’enfants?

Des garderies et des services de garde en cas d’urgence sont disponibles par le biais de certains centres locaux de ressources pour les familles des militaires. Le site des ressources pour les familles des Forces offre également de l'information.

 
 

Comment gardez-vous contact avec votre famille durant les déploiements?

Les Forces reconnaissent que le fait d’être loin de votre famille pendant un déploiement peut être difficile. Nous mettons donc à votre disposition des moyens de rester en contact avec vos proches pendant votre absence : courriel, vidéoconférence et appels téléphoniques.

 
 

Quelle est la fréquence de vos affectations ou de vos déménagements?

La nécessité de déménager dépend de plusieurs facteurs : opérations courantes, compétences requises et priorités militaires. Pour faciliter le processus de réinstallation, les Forces assumeront tous les frais de déménagement nécessaires.

Quelles sont les prestations de maternité?

Les femmes qui sont membres des Forces, comme toutes les autres travailleuses canadiennes, ont droit à 17 semaines de congé de maternité et à 35 semaines de congé parental. Elles reçoivent leurs prestations par l’entremise du programme d’assurance-emploi du gouvernement du Canada. Le gouvernement du Canada bonifie vos prestations du régime de l’assurance-emploi en offrant 93% de votre salaire pour la pleine durée de votre congé de maternité ou parental.

Quel soutien est offert aux familles?

Nos membres et leurs familles sont notre plus précieux atout. Nous avons conçu plusieurs programmes et services d’aide pour les déménagements, la garde d’enfants et les déploiements, entre autres choses. Pour plus d'information, cliquez ici : Ressources pour les familles des Forces.

 
 

Y a-t-il des règles concernant les cheveux, les bijoux/boucles d’oreille, le maquillage et les tatouages?

Au début de l’instruction de base, toutes les nouvelles recrues sont informées des normes officielles régissant la tenue des militaires. En voici un aperçu :

  • Les femmes doivent porter les cheveux courts ou suffisamment longs pour être attachés à l’arrière et ne pas obstruer leur vue pendant le service.  

  • Les femmes peuvent porter des boucles d’oreille pendant le service, mais il doit s’agir de petits boutons d’oreille. Il leur est cependant interdit d’avoir d’autres perçages corporels visibles lorsqu’elles portent l’uniforme.   

  • Le maquillage est permis en uniforme, mais il doit également être discret.   

  • Les tatouages visibles non offensants sont permis, à l’exception des tatouages sur le visage.