Formation

Lorsqu’elles acceptent une offre d’emploi dans les Forces, toutes les recrues doivent suivre l’instruction de base. Les élèves-officiers suivent le cours de qualification militaire de base des officiers d’une durée de 15 semaines et les militaires du rang, le cours de qualification militaire de base d’une durée de 14 semaines. 

Ces cours vous enseignent les compétences essentielles et les connaissances nécessaires pour réussir dans le contexte militaire. L’instruction accentue les connaissances militaires de base, le maniement des armes, les premiers soins, et les valeurs d’éthique. Comme la condition physique est un élément intégral du service militaire, une grande portion du cours est réservée au conditionnement physique.

L’instruction de base se donne à l’École de leadership et de recrues des Forces canadiennes de Saint-Jean-sur-Richelieu, au Québec.

Voici quelques faits à propos de l’instruction de base :
  • Tous les membres des Forces doivent suivre l’instruction de base.
  • Après les cinq premières semaines d’instruction, avec la permission de vos instructeurs, vos parents et amis peuvent vous rendre visite la fin de semaine et les jours de congé.

Si vous êtes incapables d’entreposer vos objets ménagers chez des membres de votre famille ou chez des amis, les Forces peuvent s’occuper de le faire après votre enrôlement, jusqu’à la fin de l’instruction et jusqu’à votre première affectation.

L’instruction de base vous enseignera un nouveau mode de vie. Ce sera probablement l’expérience la plus exigeante que vous vivrez, une expérience qui exige beaucoup de travail et de la persévérance. Plus votre préparation sera bonne, mieux vous serez en mesure de faire face aux exigences physiques de l’instruction de base.

Voici un aperçu de ce qui vous attend :

 

Horaire quotidien

Votre journée commence à 5 h et se termine à 23 h. Chaque jour d’instruction comprend l’entraînement physique, des marches et des cours théoriques et pratiques sur une foule de sujets militaires. Le soir est consacré à l’entretien de l’équipement personnel et des quartiers, sans oublier la préparation des cours du lendemain.

 

Exercices de campagne

Les exercices de campagne portent sur les habiletés militaires pratiques comme le tir, l’utilisation de cartes et d’une boussole et des marches sur différentes distances en tenue de combat complète. Vous devrez parfois construire votre propre abri et cuisiner votre repas.

 

Parcours du combattant

Cette partie de l’instruction comprend des épreuves physiques comme l’escalade de parois de 2 m et de 4 m et d’un filet de 4 m, ainsi que la traversée d’une tranchée de 4 m de largeur, accroché à des barres de suspension. Pour réussir le parcours du combattant, il faut être capable, avec le haut du corps, de développer une bonne force et de la puissance.

 

Natation

Le standard de natation militaire est un élément clé de l’instruction de base. Dans cette épreuve, vous devez sauter à l’eau en portant un gilet de sauvetage et nager sur une distance de 50 m. Vous devez également faire la culbute à l’eau sans veste de sauvetage, nager sur place durant deux minutes puis nager sur 20 m. Si vous ne savez pas nager, vous devriez suivre un cours élémentaire de natation avant d’entreprendre l’instruction.

 

Entraînement physique

Des séances périodiques d’entraînement physique vous prépareront aux exercices en campagne et aux marches forcées de 13 km en tenue de combat complète, en plus de vous aider à satisfaire à la norme minimale de condition physique des Forces. La réussite de cette norme est une exigence de l’instruction de base.

L’entraînement physique de l’instruction de base comprend ce qui suit :

  • le développement des habiletés et de la force physique;
  • la course sur des distances de plus en plus longues, jusqu’à 6 km ;
  • des marches forcées sur des distances variées en tenue de combat complète.

Il est donc important d’être en bonne forme physique avant d’entreprendre l’instruction de base.

Ce serait une bonne idée que d’entreprendre un programme de conditionnement périodique qui met l’accent sur l’endurance musculaire du haut du corps, l’endurance musculaire du tronc, la force musculaire et la capacité aérobique. Parlez-en à votre médecin auparavant.

La réussite de l’instruction de base dépend de votre contribution à l’effort collectif. Si vous n’êtes pas en bonne forme physique, votre rendement dans les exercices en campagne sera médiocre et vous ne serez pas un bon coéquipier.

 

Évaluation de la condition physique

Au cours de la première semaine de l’instruction de base, vous passerez un test visant à évaluer le niveau de votre condition physique. Vous devez réussir ce test pour poursuivre votre instruction de base.

Le test comprend trois épreuves :

  • un sprint de 80 mètres pendant lequel il faut adopter la position couchée tous les 10 mètres;
  • une traction de sacs de sable sur une distance de 20 mètres, qui consiste à transporter un sac de sable de 20 kg tout en tirant au moins 4 sacs de sable sur le sol;
  • une course-navette sur 20 mètres pour mesurer la capacité aérobique.

Le tableau ci-dessous illustre ce qu’on attend de vous au moment du test.

Objectifs à atteindre pour réussir le test EXPRESS
Épreuve
Objectif
1. Sprint sur 20 mètres
51 secondes
2. Traction de sacs de sable
Exécuter l'épreuve sans interruption
  Hommes Femmes
Moins de 35 ans Plus de 35 ans Moins de 35 ans Plus de 35 ans
3. Capacité aérobique
(Course-navette à paliers)
6.0
5.0
4.0
3.0

Si vous n’atteignez pas les trois objectifs de l’évaluation de la condition physique, mais que vous réussissez au moins une des trois épreuves, vous pourrez suivre un programme d’entraînement au sein de la Compagnie de préparation des guerriers de l’École de leadership et de recrues des Forces canadiennes. Vous aurez un maximum de 90 jours pour atteindre les 3 objectifs du test.

Si vous ne réussissez pas à atteindre ces 3 objectifs au bout de 90 jours, vous serez libéré des Forces armées canadiennes.

Tous les candidats qui commenceront l’instruction de base le ou après le 1er février 2014 devront se soumettre à cette évaluation de la condition physique.

Le cours de qualification militaire de base des officiers vise à peaufiner les compétences en commandement exigées des officiers. Outre un rigoureux entraînement physique, l’instruction de base des officiers permet de confirmer que chaque candidat possède le potentiel, la motivation et la capacité nécessaires pour être un chef militaire.

Afin de s’assurer que vous possédez les aptitudes nécessaires pour commander efficacement de petites équipes dans des opérations simples, vous aurez l’occasion d’appliquer vos compétences militaires au cours d’exercices de protection de la force, d’entraînement en campagne, d’orientation et de commandement.

Pour devenir officier dans les Forces, vous devez détenir un diplôme universitaire dans un domaine qui s’apparente à l’emploi choisi.

Si vous choisissez le Programme de formation des officiers de la Force régulière et si vous êtes inscrit à un programme subventionné de formation universitaire ou si vous fréquentez le Collège militaire royal du Canada, vous suivrez le cours de qualification militaire de base des officiers l’été suivant votre première année d’université. Une formation en cours d’emploi au sein des Forces est également offerte pendant l’été.

Si vous possédez déjà un diplôme universitaire, vous pouvez vous enrôler dans le cadre du Programme d’enrôlement direct. Dans ce cas, vous avez une longueur d’avance dans votre nouvelle carrière. Après l’instruction de base, vous suivrez l’instruction liée à votre groupe professionnel où vous apprendrez les rudiments de votre profession dans un contexte militaire. Vous devrez probablement suivre une formation pratique avant votre première affectation.

Le cours de qualification militaire de base porte sur les compétences essentielles pour réussir dans le contexte militaire. En plus de l’entraînement physique, l’instruction de base des militaires du rang permet de s’assurer que chaque recrue possède le potentiel, la motivation et la capacité nécessaires pour être un membre d’équipe efficace.

Afin de vous assurer que vous possédez les aptitudes nécessaires pour travailler au sein de petites équipes au cours d’opérations simples, vous aurez l’occasion d’appliquer vos compétences militaires au cours d’exercices de protection de la force, d’entraînement en campagne et d’orientation.

Une fois l’instruction de base terminée, vous continuerez de recevoir une instruction propre à la carrière que vous aurez choisie, au sein de la Marine, de l’Armée ou de la Force aérienne.

  • Les recrues de la Marine suivent, à l’École navale, un cours de cinq semaines portant sur l’histoire de la Marine, les quarts de surveillance et la lutte contre les incendies, ainsi que sur les compétences exigées en mer.
  • Dans le cours de qualification du soldat de 20 jours, les recrues de l’Armée suivent une formation spécifique plus poussée sur le maniement des armes et les manœuvres tactiques.
  • Le cours de qualification de base de la Force aérienne, de quatre jours, traite sommairement de l’histoire, des coutumes et des traditions de la Force aérienne ainsi que de l’évolution de la technologie aérospatiale.  

L’étape suivante est la formation spécifique au groupe professionnel que vous avez choisi et dure de quelques mois à un an, selon le cas. Son but principal est d’exposer les aspects fondamentaux de votre emploi dans l’armée. Vous compléterez fort probablement cette instruction par un stage de formation pratique.

Voici ce que vous devrez réaliser pour devenir un membre en bonne forme physique des Forces.

Avant d’entreprendre l’instruction de base, vous devez pouvoir réaliser ce qui suit :

  • course de cinq kilomètres;
  • course de 2,4 km dans un temps approprié (voir le tableau ci-dessous);
  • extensions des bras avec amplitude de mouvement complète et redressements assis;
  • test de préhension;
  • nager sur place pendant au moins deux minutes et nager 20 m sans gilet de sauvetage.
Temps acceptable pour la course de 2,4 km
Groupe d’âge
Temps acceptable
Hommes
Femmes
Moins de 30 ans
10:13 - 11:56
12:36 - 14:26
30 – 34
10:35 - 12:26
12:57 - 14:55
35 – 39
10:58 - 12:56
13:27 - 15:25
40 – 44
11:12 - 13:25
13:57 - 15:55
45 – 49
11:27 - 13:56
14:26 - 16:25
50 – 54
11:57 - 14:25
14:56 - 16:54
55 et plus
12:27 - 14:56
15:27 - 17:24
 

Une fois votre instruction de base terminée, vous serez en mesure de réaliser ce qui suit :

  • terminer la marche forcée de 13 km en tenue de combat complète;
  • réussir les tests d'extensions des bras et de redressements assis;
  • courir jusqu’à 6 kilomètres;
  • réussir les tests de natation;
  • escalader des murs et traverser des fossés dans le cadre de courses à obstacles.

Les suggestions suivantes vous aideront à entreprendre l’instruction de base et à atteindre vos objectifs. Il ne tient qu’à vous de réussir le test de conditionnement physique de l’instruction de base et le programme d’instruction.

 

Se préparer à s’entraîner

Faire régulièrement de l’activité physique est amusant, contribue à une bonne santé et est sans danger pour la plupart des gens. Une évaluation de votre condition physique est une excellente façon de déterminer le niveau de votre forme physique.

Parlez à votre médecin avant d’entreprendre une évaluation ou un programme d’activité physique, en particulier si vous avez un problème cardiaque, ressentez de la douleur à la poitrine, perdez l’équilibre ou connaissance, avez des problèmes aux articulations ou si vous prenez des médicaments pour la pression artérielle ou un problème cardiaque.

Informez votre médecin des activités que vous comptez entreprendre et suivez ses conseils.

Si vous ne vous sentez pas bien à cause d’une grippe ou d’une fièvre, attendez de vous sentir mieux avant d’entreprendre un programme d’activité physique. Si vous êtes enceinte ou croyez l’être, consultez votre médecin avant d’augmenter votre niveau d’activité physique.

 

Conditionnement physique

Votre programme d’entraînement doit être adapté à votre condition physique et vous permettre de réaliser des progrès en matière de force et d’endurance.

Consultez un professionnel du conditionnement physique ou votre entraîneur personnel au moment de débuter, afin d’obtenir les conseils d’un spécialiste sur l’amélioration de votre forme physique.

Lorsque vous commencez votre entraînement, prenez en considération la fréquence, l’intensité, le type d’activité et vos objectifs. En d’autres mots, suivez le principe FIDT, c’est-à-dire :

  • Fréquence : il s’agit de l’équilibre entre une activité physique assez fréquente pour mettre au défi vos capacités et un repos suffisant pour permettre à votre corps de récupérer après l’entraînement.
  • Intensité : elle est mesurée à partir de votre rythme cardiaque lors des activités aérobiques et du poids utilisé lors de l’entraînement musculaire. Augmentez graduellement l’intensité de vos séances pour accroître votre endurance globale.
  • Durée : la durée de votre séance d’entraînement augmentera à mesure que votre condition physique s’améliorera. Toutefois, vous vous exposez à des risques d’épuisement et de blessures en poursuivant votre entraînement pendant plus de 60 minutes.
  • Type : il s’agit de la sorte d’activité que vous choisissez pour atteindre des objectifs particuliers en matière de condition physique : l’entraînement aérobique pour augmenter la santé cardiovasculaire et l’entraînement musculaire pour augmenter la force.
 

Se mettre en forme en suivant le principe de fréquence, intensité, durée, et type

La règle d’or consiste à amorcer graduellement l’activité, à augmenter progressivement chaque facette du principe FIDT et à terminer chaque séance avec une période de récupération. Par exemple :

  • Commencez par un échauffement de 5 à 10 minutes. La marche légère, la bicyclette ou la course lente accroîtront l’apport sanguin vers vos muscles et augmenteront légèrement votre rythme cardiaque. Faites ensuite des étirements légers pour étirer les muscles que vous utiliserez lors de votre entraînement.
  • Le meilleur moyen d’améliorer votre forme physique globale est de combiner des exercices aérobiques et de musculation sur une période de 20 à 60 minutes. Les deux exemples de séances d’entraînement suivants sont basés sur les normes de la Société canadienne de physiologie de l’exercice.
  • Une séance de récupération de 5 à 10 minutes aide votre corps à retrouver l’état normal dans lequel il était avant l’exercice. Le fait de cesser brusquement un entraînement intense peut provoquer des étourdissements, des nausées ou même des évanouissements. La marche, la bicyclette et la course lente abaissent graduellement le rythme cardiaque et soulagent les douleurs musculaires.
 

Exemple de séances d’entraînement

Séance d’entraînement de type aérobie

Fréquence : de 3 à 5 fois par semaine. Il est préférable de commencer par trois séances d’exercices par semaine, en alternant avec des jours de congé, puis d’augmenter la fréquence à quatre ou cinq fois par semaine.

Intensité : de 65 à 90 p. 100 de votre fréquence cardiaque maximale. Pour déterminer l’intensité de votre entraînement aérobique, commencez par calculer votre fréquence cardiaque maximale en soustrayant votre âge de 220. Comptez ensuite vos battements cardiaques en 15 secondes. Multipliez le résultat par 4 pour obtenir le nombre de battements moyens par minute. Divisez le nombre de battements par minute par le nombre de battements maximum, puis multipliez par 100. Le résultat équivaut au pourcentage d’intensité.

Durée : de 20 à 60 minutes. Durant les premières semaines de votre entraînement, vos séances devraient durer environ 20 minutes. Augmentez graduellement la durée de deux ou trois minutes par semaine. On ne devrait pas augmenter la fréquence et la durée la même semaine, mais une ou l’autre à la fois.

Type : toute activité qui augmente votre fréquence cardiaque est une bonne activité. Vous devriez toutefois vous préparer à courir, puisque c’est l’une des principales activités physiques de l’entraînement de base.

Séance d’entraînement musculaire

Fréquence : 2 ou 3 fois par semaine. Faire appel à tous les principaux groupes musculaires.

Intensité : la charge appropriée est celle que vous pouvez soulever le nombre de fois requis, mais pas davantage. Dans un programme de musculation, la première série d’exercices est un échauffement, même si vous avez déjà fait des exercices d’étirement.

Durée : de 15 à 60 minutes. Au cours des premières semaines de votre entraînement, vos séances devraient durer environ 15 minutes. Augmentez graduellement la durée de deux ou trois minutes par semaine. On ne devrait pas augmenter la fréquence et la durée la même semaine, mais une ou l’autre à la fois.

Type : L’entraînement en résistance peut combiner des exercices effectués à l’aide de machines et de poids et haltères. Vous devriez inclure des tractions sur les bras, des redressements assis et des tractions à la barre fixe à votre séance, car ces exercices constituent une partie importante du test EXPRES et de l’instruction de base.