Nous sommes en processus de migration vers le site Canada.ca!

Vous trouverez nos services et renseignements sur le site Canada.ca sous la rubrique Emplois dans les Forces armées canadiennes.

Conseillers

En tant que conseiller en orientation ou conseiller pédagogique, vous jouez un rôle unique, soit celui d’offrir du soutien aux finissants de l’école secondaire alors que ceux-ci décident ce qu’ils vont faire après l’obtention de leur diplôme. Habituellement, les étudiants ont l’impression de se trouver devant une seule alternative : soit de poursuivre leurs études postsecondaires ou de trouver un emploi stable. Les Forces offrent aux finissants de l’école secondaire le meilleur des deux mondes, c’est-à-dire des études entièrement payées dans des collèges et universités du Canada ainsi qu’une carrière enrichissante assortie de voyages, d’aventure et d’avancement.

Les Forces ne conviennent pas à tous. Dans cette section, vous trouverez des outils et des ressources qui vous aideront à conseiller et à orienter les étudiants qui veulent profiter de l’occasion exceptionnelle d’avoir une carrière dans les Forces et d’atteindre leur plein potentiel.

 
Liens utiles

Les membres des Forces sont des personnes fortes et actives physiquement qui aiment travailler en équipe. Mais les diplômés de l’école secondaire peuvent choisir parmi plusieurs cheminements. Ils doivent choisir la bonne voie afin d’être pleinement satisfaits par leur future carrière.

Les militaires du rang (MR) constituent la pierre angulaire des forces armées. Ce sont des finissants de l’école secondaire qui ont reçu la formation spécialisée propre à une profession. Dans certains cas, ils détiennent un diplôme dans un domaine spécialisé d’un collège canadien. Il s’agit souvent de techniciens et d’opérateurs.

Les candidats idéaux pour les postes de MR sont des gens qui s’intéressent à la technologie, qui s’intéressent à travailler directement avec les systèmes qui permettent le bon déroulement des opérations militaires. Ils aiment travailler avec les autres pour résoudre des problèmes et ont le souci du travail bien fait.

Les officiers sont les dirigeants et les gestionnaires. Ils détiennent un baccalauréat d’un collège militaire canadien ou d’une autre université canadienne dans un domaine pertinent au travail qu’ils font. Ils occupent souvent des postes spécialisés et stratégiques comme ceux de pilote, d’ingénieur naval et de commandant des troupes.

Les candidats idéaux pour les postes d’officiers s’intéressent à diriger des équipes, à être responsables de projets très importants, et réfléchissent de façon stratégique. Ils aiment motiver les autres et travailler avec des équipes pour résoudre des problèmes.

Études payées

L’avantage clé d’une carrière militaire pour la plupart des diplômés de l’école secondaire, c’est la possibilité de faire des études postsecondaires subventionnées. Il existe à la fois un volet collégial pour les militaires du rang et un volet universitaire pour les officiers. Dans le cadre des deux volets, les recrues reçoivent une pleine solde et des avantages sociaux alors qu’ils fréquentent un établissement postsecondaire canadien.

 

Études collégiales payées

Chaque année, un nombre grandissant de programmes de collèges canadiens obtiennent l’accréditation leur permettant de former des militaires du rang. Les candidats qui veulent profiter de ce programme doivent satisfaire aux exigences de scolarité établies par le collège qui offre la formation. Ils doivent également à la fois faire leur demande pour le programme collégial choisi et s’enrôler dans les Forces. À la fin de leur programme d’études, les recrues doivent servir deux mois pour chaque mois d’études payées.

Les études payées permettent d’occuper les emplois suivants dans les Forces :

 

Études universitaires subventionnées

Les élèves-officiers fréquentent habituellement l’université par le biais d’un collège militaire canadien, soit le Collège militaire royal du Canada à Kingston, en Ontario ou le Collège militaire royal à Saint-Jean-sur-Richelieu, au Québec. (liens aux universités subventionnées). Ils y reçoivent une éducation équilibrée qui combine des études universitaires et une formation militaire.

Il arrive parfois qu’un programme ne soit pas offert par les collèges, comme celui des soins infirmiers, ou que le nombre de candidats soit plus élevé que ce que peut recevoir le collège. Dans ces cas, les candidats ont la possibilité de fréquenter une université civile. Ils reçoivent une pleine solde et bénéficient d’avantages sociaux, leur frais de scolarité et équipement sont payés et ils suivent une formation militaire pendant l’été.

Les candidats qui veulent profiter de ce programme doivent satisfaire à des normes universitaires établies par le collège militaire canadien ou satisfaire aux critères d’admission de l’université canadienne à laquelle ils aimeraient s’inscrire. Ils doivent également à la fois faire une demande pour le programme universitaire choisi et s’enrôler dans les Forces. À la fin de leur formation, ils reçoivent leur commission d’officier et doivent servir deux mois pour chaque mois d’études payées. Dans la plupart des cas, la durée de service exigée est de cinq ans.

Pour les programmes d’études payées, les candidats intéressés doivent soumettre leur demande aux Forces dès que possible, au plus tard le 16 janvier s’ils veulent s’inscrire pour le mois de septembre de la même année. S’ils veulent présenter une demande pour un poste d’officier de la Police militaire, les candidats doivent présenter leur demande au plus tard le 14 novembre, étant donné le grand intérêt que suscite cette profession et le fait qu’elle soit contingentée.

 

Formation en cours d’emploi

Les finissants des écoles secondaires ne sont pas obligés de présenter une demande à un programme de formation ou d’études postsecondaires afin de se joindre aux Forces. Il y a de nombreux postes pour lesquels les Forces offrent des formations en classe et en cours d’emploi. Les candidats à ces postes doivent avoir terminé la 10e année ou la 4e année du secondaire au Québec, en plus de satisfaire aux exigences préalables du poste en particulier.

Nombre minimal de cours/crédits exigés pour soumettre une demande aux FC

C.-B./Yn

Alb./ T.N.-O./ Nt

Sask.

Man.

Ont.

Qc

N.-É.

N.-B.

Î.-P.-É.

T.-N.-L

6 cours

33 crédits

8 crédits

10 crédits

15 crédits

24 crédits

6 crédits

6 crédits

6 crédits

6 crédits

Une fois que les processus de demande et de sélection sont terminés, les candidats retenus reçoivent une offre d’emploi. On leur donne également le temps de décider s’ils veulent accepter cette offre. La durée de temps pendant laquelle on s’attend à ce qu’ils servent dépend de la mesure dans laquelle les Forces ont besoin de leurs compétences et du temps alloué à la formation. La durée minimale est habituellement d’environ trois ans; toutefois, s’ils bénéficient d’études payées, on s’attendra à ce que la durée de leur service soit plus longue. Les prochaines étapes sont la formation de base et l’instruction propre à l’Armée de terre, à la Marine ou à la Force aérienne.

Une fois leur instruction terminée, les membres des Forces ont leur première affectation, selon l’endroit où leurs nouvelles compétences sont les plus en demande. Nous tentons de tenir compte du lieu préféré du militaire lorsque c’est possible pour les affectations futures, mais en bout de ligne cela dépend de l’endroit où ses compétences permettront d’appuyer le mieux les opérations des Forces. La nécessité pour un militaire de prendre part à une opération de déploiement au pays ou à l’étranger dépend de ses habiletés, de son niveau de compétences et des besoins de chaque mission.

En général, la journée de travail moyenne d’un militaire est la même que celle d’un civil dans un emploi comparable. Les militaires travaillent habituellement à temps plein selon des horaires réguliers; ils ont droit à 20 jours de congé par année; ils bénéficient d’un régime de soins de santé et de soins dentaires; ils habitent habituellement dans leur propre maison ou appartement; ils font des sports et passent du temps avec leur famille et leurs amis.