Version imprimable

Technicien / Technicienne en électronique et optronique (Terre)

Technicien / Technicienne en électronique et optronique (Terre)
Sur cette page:
Haut de la page

Ce qu'ils font

Les techniciens en électronique et optronique font la maintenance, la réparation et la modification des systèmes de conduite de tir pour faire en sorte que les munitions atteignent avec précision les objectifs voulus.

Ils font partie du Corps du génie électrique et mécanique royal canadien des Forces. Leurs principales responsabilités sont les suivantes :

  • Inspecter les types d’équipement suivants, les tester, en diagnostiquer les défectuosités, les régler, les réparer, les remettre en état et les modifier :
    • Équipement électrique, mécanique, électromécanique, électronique et optoélectronique
    • Instruments optiques
    • Systèmes de conduite du tir (armes et missiles)
  • Réparer les systèmes de surveillance et les dispositifs d’observation à imagerie thermique
  • Faire la maintenance des systèmes de navigation par satellite des véhicules
  • Faire la maintenance des systèmes de fibres optiques
  • Réparer les systèmes laser
  • Faire la maintenance des appareils d’essais optiques, électriques et électroniques
  • Réparer les groupes électrogènes portatifs et montés sur remorques
  • Utiliser des outils et des appareils généraux et spécialisés et en assurer la maintenance
  • Conduire des véhicules de type militaire
Haut de la page

Environnement de travail

Les techniciens en électronique et optronique travaillent habituellement dans une base ou une station au Canada, dans un atelier. Lors d’exercices et d’opérations en campagne, ils travaillent généralement dans un abri temporaire ou improvisé ou encore en plein air. Ils œuvrent au sein de l’Armée canadienne, mais ils peuvent également appuyer des opérations de l’Aviation royale canadienne et de la Marine royale canadienne.

Haut de la page

Avancement professionnel

Le salaire de départ pour un technicien en électronique et optronique entièrement formé est de 49 400 $ par année. Cependant, ce montant peut être plus élevé selon l’expérience et la formation antérieures. Les techniciens en électronique et optronique qui manifesteront les aptitudes et les prédispositions nécessaires auront accès à des possibilités d’avancement, de promotion et de perfectionnement. 

Haut de la page

Emplois civils équivalents

  • technicien/ technicienne et technologue en génie électronique
  • électromécanicien
  • technicien/ technicienne d’équipement de surveillance et d’équipement thermique
  • technicien/ technicienne en équipement optique et optronique
  • technicien/ technicienne en équipement laser
Sur cette page:
 
 
Haut de la page

Qualification militaire de base (QMB)

La première étape de l’instruction est le Cours de qualification militaire de base, ou instruction de base, qui est offert à l’École de leadership et de recrues des Forces canadiennes à Saint-Jean-sur-Richelieu, au Québec. Ce cours vous enseignera les aptitudes de base et les connaissances communes à tous les emplois militaires. L’un des objectifs du cours est de veiller à ce que vous conserviez la norme de condition physique des Forces.

 
Haut de la page

Cours de qualification de soldat

Après avoir suivi le cours de QMB, vous vous rendrez à un centre d’instruction militaire pour suivre le cours de qualification de soldat, qui porte sur les sujets suivants :

  • Condition physique de l’Armée canadienne
  • Opérations offensives et défensives à pied
  • Patrouilles de reconnaissance
  • Maniement avancé des armes
  • Techniques individuelles de campagne
 
Haut de la page

Instruction de qualification professionnelle de base

Vous suivrez ensuite le cours d’électronique orienté vers la pratique d’une durée d’environ 26 semaines à l’École de l’électronique et des communications des Forces canadiennes à Kingston, en Ontario. Vous fréquenterez par la suite l’École du génie électrique et mécanique royal canadien, à Borden, en Ontario, pour apprendre à assurer les rôles et responsabilités d’un technicien en électronique et en optronique. Ce cours prend environ 33 semaines, mais la durée peut être réduite si vous avez déjà acquis une expérience du domaine dans le civil. Combinant des cours théoriques, des démonstrations et des travaux pratiques, ce cours touche aux domaines suivants :

  • Théorie de base de l’électronique et de l’électricité
  • Réparation d’équipement électrique et électronique
  • Théorie de base de l’optique et de l’optronique
  • Réparation d’équipement mécanique et optique
  • Réparation de dispositifs électroniques et optroniques montés sur véhicule
  • Théorie et architecture de base des ordinateurs
  • Réparation de dispositifs d’observation nocturne
  • Réparation d’équipement de surveillance
  • Réparation d’équipement d’arpentage
  • Aptitudes élémentaires du soldat, y compris les techniques de campagne et les techniques de combat
 
Haut de la page

Formation en cours d'emploi

Vous serez d’abord affecté à une unité d’une base des Forces pour suivre une formation en cours d’emploi d’environ 18 mois. Au cours de cette formation, qui ressemble à un programme d’apprentissage civil, vous mettrez en pratique et accroîtrez les connaissances acquises lors de votre formation élémentaire. Vous serez ensuite admissible à un cours de formation intermédiaire de 32 semaines donné à l’École du génie électrique et mécanique royal canadien. À la fin de cette phase d’instruction, vos connaissances, vos compétences et votre expérience seront comparables à celles d’un compagnon civil.

 
Haut de la page

Instruction spécialisée

Vous pourriez avoir la possibilité d’acquérir des compétences spécialisées par l’intermédiaire de cours magistraux ou d’une formation en cours d’emploi, y compris les cours suivants :

  • Maintenance des systèmes électriques, électroniques et optroniques du char Léopard
  • Maintenance du missile Javelin
  • Maintenance des ordinateurs d’artillerie
  • Appareils de conditionnement d’air
  • Maintenance des systèmes électriques, électroniques et optroniques des armes de défense antiaérienne à basse altitude (DABA)
  • Simulateurs et entraîneurs
 
Haut de la page

Instruction avancée

À mesure qu’ils progresseront dans leur carrière, les techniciens en électronique et optronique qui manifesteront les aptitudes et les prédispositions nécessaires auront accès à l’instruction avancée. Les cours offerts sont les suivants :

  • Maintenance des ordinateurs numériques
  • Maintenance des viseurs thermiques
  • Maintenance de l’équipement de surveillance perfectionné, des lasers et des fibres optiques
  • Maintenance des simulateurs et entraîneurs
  • Leadership et tactique
  • Cours de superviseur
  • Cours de gestionnaire

Nous embauchons : Nous acceptons actuellement les candidatures pour ce poste par le biais de l'Enrôlement direct.

Sur cette page:
 
 
Haut de la page

Études exigées

Ce poste exige que les candidats aient terminé au minimum leur dixième année ou leur secondaire IV au Québec, y compris le cours de mathématiques appliquées de 10e année ou le cours de mathématiques 426 au Québec et tout cours de science de 10e année ou de secondaire IV. Il est possible que les études à l’étranger soient reconnues.

 
Haut de la page

Enrôlement direct

Si vous détenez déjà un diplôme d’études collégiales, les Forces décideront si votre programme d’études remplit les critères du poste, et vous pourriez être envoyé directement à une formation en cours d’emploi après avoir obtenu votre qualification militaire de base. Cette qualification et la formation en cours d’emploi militaire sont requises avant toute affectation.

 
Haut de la page

Études payées

Programme d’instruction et d’études subventionnées à l’intention des militaires du rang (PIES-MR)

Comme le poste en question nécessite une formation spécialisée, les Forces paieront les frais de scolarité des recrues retenues qui suivent un programme agréé d’un collège canadien. Les étudiants du PIES-MR suivent la qualification militaire de base et une formation en cours d’emploi durant les mois d’été. Le salaire à temps plein comprend les soins médicaux et dentaires, ainsi que des vacances payées (à plein salaire). En échange du paiement des études collégiales, les candidats s’engagent à servir dans les Forces pendant une certaine période de temps. Si vous voulez participer au programme, vous devez faire une demande auprès des Forces et du collège approprié. Pour de plus amples renseignements, cliquez sur Études payées.