Version imprimable

Technicien / Technicienne de coque

Technicien / Technicienne de coque
Sur cette page:
Haut de la page

Ce qu'ils font

Les techniciens de coque font l’entretien de la structure, de l’équipement de stabilisation, de la plomberie, des systèmes de chauffage et de climatisation, ainsi que du matériel de lutte contre les avaries et les incendies du navire. Ce sont à la fois des menuisiers, des soudeurs, des métallurgistes et des experts de la lutte contre les avaries du navire.

Leurs principales responsabilités sont les suivantes :

  • Effectuer l’entretien des systèmes de conditionnement d’air et de ventilation
  • Faire l’essai, l’entretien et la réparation de la structure du navire et des apparaux de coque
  • Effectuer du soudage à l’arc et du soudage oxyacétylénique
  • Effectuer des travaux de menuiserie et de peinture pour entretenir et réparer les accessoires du navire
  • Faire fonctionner et entretenir le matériel de lutte contre les incendies et de réparation des avaries
  • Lire et interpréter des croquis, ainsi que des dessins techniques et mécaniques
  • Faire l’entretien et la réparation de la tuyauterie, des systèmes de pompage et de noyage, de l’équipement de déglaçage et de chauffage à la vapeur, des systèmes antipollution et des systèmes sanitaires du navire
  • Calculer la stabilité du navire et déceler les problèmes potentiels
Haut de la page

Environnement de travail

Les techniciens de coque passent une bonne partie de leur carrière à bord de navires dont le port d’attache est à Halifax, en Nouvelle-Écosse, ou à Esquimalt, en Colombie-Britannique. Ils vivent des aventures et relèvent des défis uniques propres à la vie en mer, comme le travail en espaces clos et sur des ponts découverts dans diverses conditions météorologiques, selon un système de quart ou de rotation.

À terre, ils peuvent être appelés à travailler en étroite collaboration avec des gens de métier civils dans des arsenaux où ils effectueront ou superviseront la réparation ou le carénage de navires. En plus de leurs tâches principales, les techniciens exécutent des tâches générales qui ne font pas partie de leur métier, comme nettoyer et peinturer le navire, travailler à la cafétéria, servir de sentinelle ou charger des fournitures à bord.

Haut de la page

Avancement professionnel

Le salaire de départ pour un technicien de coque entièrement formé est de 49 400 $ par année. Cependant, ce montant peut être plus élevé selon l’expérience et la formation antérieures. Les techniciens de coque qui manifesteront le dévouement, les aptitudes et les prédispositions nécessaires auront accès à des possibilités d’avancement, de promotion et de perfectionnement.

Haut de la page

Emplois civils équivalents

  • Charpentier de bord
  • Soudeur à l’arc et à l’acétylène
  • Plombier
  • Tôlier
  • Mécanicien de chantier
Sur cette page:
 
 
Haut de la page

Qualification militaire de base (QMB)

La première étape de l’instruction est le Cours de qualification militaire de base, ou instruction de base, qui est offert à l’École de leadership et de recrues des Forces canadiennes à Saint-Jean-sur-Richelieu, au Québec. Ce cours vous enseignera les aptitudes de base et les connaissances communes à tous les emplois militaires. L’un des objectifs du cours est de veiller à ce que vous conserviez la norme de condition physique des Forces.

 
Haut de la page

Instruction élémentaire de la Marine royale canadienne

Vous fréquenterez ensuite l’École navale des Forces canadiennes à Esquimalt, en Colombie-Britannique, ou à Halifax, en Nouvelle-Écosse, pendant environ cinq semaines. Cette formation porte sur les sujets suivants :

  • Histoire et organisation de la Marine royale canadienne
  • Lutte contre les incendies et contrôle des avaries à bord des navires
  • Sécurité à bord des navires
  • Services de quart
  • Matelotage
 
Haut de la page

Instruction de qualification professionnelle de base

Vous suivrez ensuite votre instruction à l’École navale des Forces canadiennes à Esquimalt, en Colombie-Britannique, pendant environ 20 semaines. Cette formation porte sur les sujets suivants :

  • Lecture et interprétation des dessins, des plans et des croquis du navire
  • Entretien et réparation d’ouvertures étanches et non étanches
  • Plomberie et tuyauterie du navire
  • Tôlerie
  • Menuiserie
  • Soudage
  • Défense nucléaire, biologique et chimique
  • Lutte contre les incendies et les avaries
  • Ventilation et climatisation
 
Haut de la page

Instruction spécialisée

Vous pourriez avoir la possibilité d’acquérir des compétences spécialisées par l’intermédiaire de cours magistraux ou d’une formation en cours d’emploi, y compris les cours suivants :

  • Manutention de produits pétroliers
  • Soudage au gaz inerte
  • Techniques d’instruction
  • Commandes de climatisation
 
Haut de la page

Instruction avancée

À mesure qu’ils progresseront dans leur carrière, les techniciens de coque qui manifesteront les aptitudes et les prédispositions nécessaires auront accès à l’instruction avancée. Les cours offerts sont les suivants :

  • Lutte contre la pollution
  • Lutte contre les incendies et sauvetage en cas d’écrasement d’hélicoptère
  • Assurance de la qualité et contrôle de la qualité
  • Lutte avancée contre les avaries

Nous embauchons : Nous acceptons actuellement les candidatures pour ce poste par le biais de l'Enrôlement direct.

Sur cette page:
 
 
Haut de la page

Études exigées

Ce poste exige que les candidats aient terminé au minimum leur dixième année ou leur secondaire IV au Québec, conformément aux normes provinciales. Il est possible que les études à l’étranger soient reconnues y compris le cours de mathématique de 10e année ou le cours de mathématiques 436 au Québec et tout cours de science de 10e année ou de secondaire IV.