Version imprimable

Technicien / Technicienne d’armement (Terre)

Technicien / Technicienne d’armement (Terre)
Sur cette page:
Haut de la page

Ce qu'ils font

Les techniciens d’armement sont chargés de l’entretien et de la réparation des armes, des systèmes d’armes et de l’équipement auxiliaire. Ils font partie de la Branche du Génie électrique et mécanique des Forces. Ils s’occupent également de l’entretien d’équipements divers tels que les balances, les ponts élévateurs hydrauliques, les verrous et les coffres de sécurité, les dispositifs de flottaison, les appareils à circuit fermé et l’équipement servant au chauffage, à la cuisson et à l’éclairage en campagne.

Ils sont chargés de l’entretien et de la réparation de l’équipement suivant :

  • Armes légères (fusils, mitraillettes et armes de poing)
  • Armes tirées à main ou à l’épaule telles que les mitrailleuses et les armes antichars non téléguidées
  • Adapteurs sous-calibrés
  • Appareils de formation, y compris les simulateurs
  • Lance-grenades, systèmes de mortier et de lanceurs
  • Armes légères et systèmes de tourelles pour les véhicules de combat blindés
Haut de la page

Environnement de travail

Les techniciens d’armement sont employés dans les bases et les stations partout au Canada et lors de déploiements opérationnels partout dans le monde. Ils vivent des expériences et relèvent des défis uniques selon l’environnement dans lequel ils se trouvent. Les techniciens d’armement affectés à une base travaillent normalement à l’intérieur, dans des ateliers où l’espace est restreint. Au cours d’exercices et d’opérations en campagne, les techniciens d’armement travaillent généralement dans un abri temporaire ou improvisé ou en plein air.

Haut de la page

Avancement professionnel

Le salaire de départ pour un technicien d’armement entièrement formé est de 49 400 $ par année. Cependant, ce montant peut être plus élevé selon l’expérience et la formation antérieures. Les techniciens d’armement qui manifesteront le dévouement, les aptitudes et les prédispositions nécessaires auront accès à des possibilités d’avancement, de promotion et de perfectionnement.

Haut de la page

Emplois civils équivalents

  • Assembleur de canon
  • Inspecteur d’armes à feu
  • Essayeur d’armes légères
  • Armurier
  • Serrurier
Sur cette page:
 
 
Haut de la page

Qualification militaire de base (QMB)

La première étape de l’instruction est le Cours de qualification militaire de base, ou instruction de base, qui est offert à l’École de leadership et de recrues des Forces canadiennes à Saint-Jean-sur-Richelieu, au Québec. Ce cours vous enseignera les aptitudes de base et les connaissances communes à tous les emplois militaires. L’un des objectifs du cours est de veiller à ce que vous conserviez la norme de condition physique des Forces.

 
Haut de la page

Cours de qualification de soldat

Après avoir suivi le cours de QMB, vous vous rendrez à un centre d’instruction militaire pour suivre le cours de qualification de soldat, qui porte sur les sujets suivants :

  • Condition physique de l’Armée canadienne
  • Opérations offensives et défensives à pied
  • Patrouilles de reconnaissance
  • Maniement avancé des armes
  • Techniques individuelles de campagne
 
Haut de la page

Instruction de qualification professionnelle de base

Vous suivrez ensuite l’instruction élémentaire du groupe professionnel militaire des techniciens d’armement qui dure environ 35 semaines et se donne à l’École du génie électrique et mécanique des Forces canadiennes à la BFC Borden, en Ontario. Combinant la théorie didactique, des démonstrations et des travaux pratiques, elle touche aux domaines suivants :

  • Entretien et utilisation d’outils courants et spéciaux de matériel d’essai électrique
  • Fonctionnement et principes de fonctionnement des systèmes 
  • Électricité et hydraulique
  • Utilisation des armes à feu, des pièces pyrotechniques et des grenades
  • Entretien des armes légères, des mortiers, des fusils sans recul, des canons de campagne remorqués et des systèmes de tourelles pour les véhicules de combat blindés
  • Connaissance élémentaire des munitions et de leur manipulation
  • Alignement des dispositifs de pointage
  • Tir d’essais des armes à feu
  • Connaissance des divers équipements auxiliaires (p. ex., verrous, échelles)
  • Aptitudes élémentaires du soldat, y compris les techniques de campagne, les techniques de sauvetage et les premiers soins
  • Fonctionnement des véhicules blindés légers, des véhicules de reconnaissance blindés et des transports de troupes blindés
 
Haut de la page

Formation en cours d'emploi

Après avoir terminé l’instruction élémentaire, vous serez affectés à une unité d’une base des Forces pour suivre une formation en cours d’emploi d’environ 18 mois. Cette formation ressemble à un programme d’apprentissage civil.

 
Haut de la page

Instruction spécialisée

Vous pourriez avoir la possibilité d’acquérir des compétences spécialisées par l’intermédiaire de cours magistraux ou d’une formation en cours d’emploi, y compris assister à davantage de formation technique. Les techniciens d’armement qui démontrent les aptitudes et l’ambition nécessaires pour exceller pourraient être choisis pour suivre la formation GPM avancée au niveau superviseur et au niveau gestionnaire. Le cours de niveau superviseur est d’une durée d’environ 15 semaines et le cours de niveau gestionnaire dure environ neuf semaines.

 
Haut de la page

Instruction avancée

À mesure qu’ils progresseront dans leur carrière, les techniciens d’armement qui manifesteront les aptitudes et les prédispositions nécessaires auront accès à l’instruction avancée. Les cours offerts sont les suivants :

  • Conteneurs et dispositifs sécuritaires
  • Char d’assaut Leopard
  • Obusier tracté léger GIAT
  • M777 obusier tracté léger moyen

Nous embauchons : Nous acceptons actuellement les candidatures pour ce poste par le biais de l'Enrôlement direct.

Sur cette page:
 
 
Haut de la page

Études exigées

Ce poste exige que les candidats aient terminé au minimum leur dixième année ou leur secondaire IV au Québec, conformément aux normes provinciales avec Math appliquées de dixième année ou Math 426 au Québec. Il est possible que les études à l’étranger soient reconnues.

Ce métier est disponible à temps partiel au sein des environments suivants : Armée.

Sur cette page:
 
 

Servir dans la Force de réserve

Cette possibilité d’emploi à temps partiel est offerte auprès de la Première réserve à certains endroits au Canada. En règle générale, les membres de la Force de réserve servent à temps partiel au sein d’une unité militaire dans leur communauté et peuvent effectuer leur service pendant qu’ils sont aux études ou qu’ils occupent un emploi civil. Ils sont payés durant leur instruction. Ils ne sont pas assujettis aux affectations ni aux déménagements militaires. Toutefois, ils peuvent se porter volontaires pour déménager à une autre base ou pour être déployés au Canada ou à l’étranger dans le cadre de missions militaires.

 

Emploi à temps partiel

Les techniciens d’armement servent dans l’Armée canadienne. Leur travail consiste à entretenir et réparer des armes, des systèmes d’armes et de l’équipement connexe pour l’instruction et les opérations militaires. Lorsqu’ils sont employés à temps partiel ou à titre d’occasionnels à temps plein, ils effectuent habituellement leur service à un endroit où œuvrent les Forces au Canada.

 

Instruction de la Force de réserve

Les membres de la Force de réserve reçoivent le même niveau d’instruction que leurs homologues de la Force régulière. Ils commencent généralement leur instruction avec leur unité d’attache, pour s’assurer qu’ils répondent aux normes militaires professionnelles de base. Après l’instruction militaire de base et la qualification de soldat, l’unité d’attache s’occupera de prévoir de l’instruction additionnelle permettant l’acquisition des compétences spécialisées. Les techniciens d’armement sont formés à l’École du génie électrique et mécanique royal canadien à Borden, en Ontario, pendant 35 semaines.

 

Environnement de travail

Les membres de la Force de réserve reçoivent le même niveau d’instruction que leurs homologues de la Force régulière. Ils commencent généralement leur instruction avec leur unité d’attache pour s’assurer qu’ils répondent aux normes militaires professionnelles de base. Par suite de l’instruction de base, l’unité d’attache s’occupera de prévoir de l’instruction additionnelle permettant l’acquisition des compétences spécialisées. Les techniciens d’armement sont formés à l’École de génie électrique et mécanique des Forces canadiennes à Borden, en Ontario, pendant 35 semaines.

 

Commencez !

Trouvez une unité dans votre région et amorcez dès maintenant le processus de demande d’emploi à temps partiel.