Version imprimable

Police militaire

Sur cette page:
Haut de la page

Ce qu'ils font

Que ce soit au pays, dans les bases des Forces armées canadiennes, ou à l’étranger, les policiers militaires assurent le respect des lois et des règlements au sein de la Force régulière et de la Réserve. Ils servent toute la communauté des Forces, incluant les membres de la Force régulière et de la Réserve, les employés civils, les cadets et les membres des familles.

Leurs principales responsabilités sont les suivantes :

  • Appuyer les missions des Forces en fournissant du soutien relatif au maintien de l’ordre et aux opérations
  • Faire enquête et faire un rapport sur les incidents concernant des infractions militaires et criminelles
  • Élaborer et prendre des mesures de prévention du crime afin de protéger les collectivités militaires contre les actes criminels
  • Coordonner les tâches reliées aux personnes détenues (notamment les détenus militaires et les prisonniers de guerre)
  • Assurer la sécurité dans certaines ambassades du Canada partout dans le monde
  • Fournir des services à la collectivité au moyen de la médiation, de la négociation, du règlement de conflits, des relations publiques et de l’aide aux victimes
  • Exercer d’autres fonctions relatives au maintien de l’ordre, comme le contrôle de la circulation, les enquêtes sur des accidents de la route, l’intervention d’urgence et la liaison avec les forces policières canadiennes et alliées et d’autres forces policières étrangères
Haut de la page

Environnement de travail

En vertu de la loi canadienne, tous les citoyens canadiens ont les mêmes droits et les mêmes privilèges et ont droit à la même protection. La police militaire possède les compétences nécessaires pour assurer ces services de protection selon les mêmes normes que tout autre service de police canadien. Les policiers militaires exercent normalement leurs fonctions dans le cadre du système de justice pénale civil et du système de justice militaire et sont reconnus comme agents de la paix selon le Code criminel du Canada. Comptant plus de 1 250 membres à temps plein, la police militaire constitue l’un des plus importants services de police du Canada.

La police militaire assure un service 24 heures sur 24 à la collectivité militaire. Ses membres peuvent être déployés dans le cadre d’opérations militaires n’importe où au Canada et dans le monde, notamment dans des régions ravagées par des conflits armés ou des catastrophes naturelles. La plupart des membres de la police militaire travaillent à l’extérieur, à pied ou dans un véhicule ou travaillent à l’intérieur pour rencontrer des gens, recueillir des déclarations ou remplir des documents.

Haut de la page

Avancement professionnel

Le salaire de départ pour un policier entièrement formé est de 49 400 $ par année. Cependant, ce montant peut être plus élevé selon l’expérience et la formation antérieures. En plus de fournir des services de police et de maintenir leurs compétences courantes, les policiers militaires doivent veiller à tenir à jour certaines compétences de spécialiste. Les policiers militaires qui manifesteront le dévouement, les aptitudes et les prédispositions nécessaires auront accès à des possibilités d’avancement, de promotion et de perfectionnement.

Haut de la page

Emplois civils équivalents

  • Gendarmerie royale canadienne
  • Services de police provinciaux, régionaux et municipaux
  • Autres domaines fédéraux d’application de la loi : douanes, immigration et pêcheries
Sur cette page:
 
 
Haut de la page

Qualification militaire de base (QMB)

La première étape de l’instruction est le Cours de qualification militaire de base, ou instruction de base, qui est offert à l’École de leadership et de recrues des Forces canadiennes à Saint-Jean-sur-Richelieu, au Québec. Ce cours vous enseignera les aptitudes de base et les connaissances communes à tous les emplois militaires. L’un des objectifs du cours est de veiller à ce que vous conserviez la norme de condition physique des Forces.

 
Haut de la page

Instruction de qualification professionnelle de base

Vous suivrez ensuite le cours élémentaire de policier militaire à l’École de la Police militaire des Forces canadiennes, à Borden, en Ontario, d’une durée de six mois. Vous apprendrez les rudiments du droit civil et du droit militaire canadien et des techniques d’enquête et acquerrez les compétences nécessaires pour exécuter les fonctions quotidiennes du policier militaire.

 
Haut de la page

Instruction spécialisée

Vous pourriez avoir la possibilité d’acquérir des compétences spécialisées par l’intermédiaire de cours magistraux ou d’une formation en cours d’emploi, notamment :

  • Spécialiste de l’identification des criminels
  • Spécialiste du polygraphe
  • Enquêteur – crimes majeurs
  • Gestionnaire – lieux d’un crime
  • Gestion de cas graves
  • Enquêteur – drogues
  • Spécialiste de la sécurité des aéronefs
  • Enquêtes sur les agressions sexuelles et les fraudes
  • Enquêteur des laboratoires clandestins
  • Enquêteur d’homicide 
  • Cours de conduite défensive anti-terrorisme
  • Spécialiste des enquêtes sur la sécurité du renseignement 
  • Techniques d’enquête sur les cybercrimes
 
Haut de la page

Instruction avancée

À mesure qu’ils progresseront dans leur carrière, les policiers militaires qui manifesteront les aptitudes et les prédispositions nécessaires auront accès à l’instruction avancée. Les cours offerts sont les suivants :

  • Techniques d’interrogation
  • Spécialiste des enquêtes sur la sécurité du renseignement
  • Enquêteur – affaires criminelles
  • Spécialiste en contre-ingérence
  • Opérateur – surveillance
  • Instructeur – sécurité des officiers
  • Administration supérieure de la police
  • Instructeur d’utilisation de la force nécessaire

Nous embauchons : Nous acceptons actuellement les candidatures pour ce poste par le biais de l'Enrôlement direct.

Sur cette page:
 
 
Haut de la page

Études exigées

Un diplôme en administration de la loi et de la sécurité, en fondations policières ou avoir réussi un programme similaire donné dans un collège communautaire ou un collège canadien est exigé pour tous les candidats désirant postuler. Il est possible que les études à l’étranger soient reconnues.

Après la présélection initiale, les candidats admissibles assisteront à une séance d’orientation de carrière et subiront une évaluation des aptitudes au Centre d’évaluation de la police militaire, pour garantir qu’ils ont une vision réaliste du travail de policier militaire et les capacités de réussir dans ce domaine.

 
Haut de la page

Enrôlement direct

Si vous possédez déjà un diplôme en administration de la loi et de la sécurité, en fondations policières ou avez réussi un programme semblable dans un collège communautaire ou un collège canadien, les Forces décideront si votre programme d’études remplit les critères du poste et vous pourriez être envoyé directement à une formation en cours d’emploi après avoir obtenu votre qualification militaire de base. Cette qualification et la formation en cours d’emploi militaire sont requises avant toute affectation.

Ce métier est disponible à temps partiel au sein des environments suivants : Force aérienne, Armée.

Sur cette page:
 
 

Servir dans la Force de réserve

Cette possibilité d’emploi à temps partiel est offerte auprès de la Première réserve à certains endroits au Canada. En règle générale, les membres de la Force de réserve servent à temps partiel au sein d’une unité militaire dans leur communauté et peuvent effectuer leur service pendant qu’ils sont aux études ou qu’ils occupent un emploi civil. Ils sont payés durant leur instruction. Ils ne sont pas assujettis aux affectations ni aux déménagements militaires. Toutefois, ils peuvent se porter volontaires pour déménager à une autre base ou pour être déployés au Canada ou à l’étranger dans le cadre de missions militaires.

 

Emploi à temps partiel

Les membres de la police militaire peuvent servir auprès de la Marine royale canadienne, de l’Armée canadienne ou de l’Aviation royale canadienne. Leur emploi consiste à faire respecter les lois et les règlements dans les établissements des Forces au Canada et à l’étranger. Lorsqu’ils sont employés à temps partiel ou à titre d’occasionnels à temps plein, ils effectuent habituellement leur service au sein d’un Groupe de la police militaire au Canada.

 

Instruction de la Force de réserve

Les membres de la Force de réserve reçoivent le même niveau d’instruction que leurs homologues de la Force régulière. Ils commencent généralement leur instruction avec leur unité d’attache pour s’assurer qu’ils répondent aux normes militaires professionnelles de base. Par suite de l’instruction de base, l’unité d’attache s’occupera de prévoir de l’instruction additionnelle permettant l’acquisition des compétences spécialisées. Les membres de la police militaire poursuivent ensuite, pendant six mois, leur instruction en vue de l’obtention des qualifications requises, à l’École de la police militaire de Borden, en Ontario.

 

Environnement de travail

En règle générale, les membres de la Force de réserve effectuent leur service à temps partiel au sein de leur unité d’attache, le soir et la fin de semaine, suivant un horaire établi (les policiers militaires employés dans la Réserve aérienne effectuent habituellement jusqu’à 12 jours de service par mois dans le cadre de journées normales de travail). Toutefois, ils peuvent également effectuer leur service en occupant des postes à temps plein au sein de certaines unités pour des périodes déterminées, selon la nature des tâches à exécuter. Ils reçoivent 85 % du taux de rémunération de la Force régulière, ont droit à des avantages sociaux raisonnables et peuvent être admissibles à contribuer à un régime de pension.

 

Commencez !

Trouvez une unité dans votre région et amorcez dès maintenant le processus de demande d’emploi à temps partiel.