Version imprimable

Électrotechnicien / Électrotechnicienne

Électrotechnicien / Électrotechnicienne
Sur cette page:
Haut de la page

Ce qu'ils font

Les électrotechniciens font partie du service des machines d’un navire et sont responsables du fonctionnement et de la distribution de l’électricité à son bord. Ils collaborent à l’entretien de l’équipement électrique et électronique associé à la génération d’énergie à bord du navire, ainsi que des systèmes techniques et des systèmes de propulsion.

Ils sont responsables de l’équipement de radionavigation et des services d’éclairage et d’électricité à bord du navire, et remplissent les fonctions suivantes :

  • Faire fonctionner et surveiller l’équipement de production et de distribution d’énergie électrique
  • Assurer le soutien à l’entretien électrique de tout l’équipement auxiliaire et de toutes les machines techniques du navire
  • Faire fonctionner des chargeurs de batteries, des tableaux de contrôle électrique et des compteurs automatiques
  • Effectuer la mise en parallèle et le chargement des génératrices
  • Collaborer à la mise à l’essai, au réglage, à la réparation, à l’installation et à l’inspection des systèmes électriques/électroniques
  • Inspecter, entretenir et installer des fils et des câbles
  • Remplir les journaux de bord et les rapports d’entretien
  • Analyser les documents relatifs à l’acquisition et au renvoi de pièces et d’équipements
  • Lire et interpréter les croquis et les plans de montage électrique
Haut de la page

Environnement de travail

Les électrotechniciens passent une bonne partie de leur carrière à bord de navires basés dans un port d’attache situé à Halifax, en Nouvelle-Écosse, ou à Esquimalt, en Colombie-Britannique. Ils vivent des aventures exceptionnelles et font face à des difficultés uniques qui découlent du travail en mer, comme l’exécution de tâches dans des espaces réduits et peu éclairés. Ils sont parfois appelés à travailler sur des ponts découverts pour effectuer la réparation et l’entretien de mâts et de l’équipement de navigation. En mer, tous les membres de l’équipage du navire travaillent par quarts.

À terre, ils travaillent habituellement sur les quarts de jour. En plus de leurs fonctions principales, les électrotechniciens subalternes effectuent des tâches générales non liées à leur profession, comme nettoyer, peindre, travailler à la cafétéria et charger des provisions.

Haut de la page

Avancement professionnel

Le salaire de départ pour un électrotechnicien entièrement formé est de 49 400 $ par année. Cependant, ce montant peut être plus élevé selon l’expérience et la formation antérieures. Les électrotechniciens qui manifesteront le dévouement, les aptitudes et les prédispositions nécessaires auront accès à des possibilités d’avancement, de promotion et de perfectionnement. Grâce à la formation technique avancée, ils exerceront des responsabilités de niveau supérieur liées à l’entretien technique, y compris des fonctions de supervision.

Haut de la page

Emplois civils équivalents

  • Électricien
  • Électricien, équipement de marine
  • Technicien/ Technicienne de marine
Sur cette page:
 
 
Haut de la page
Qualification militaire de base (QMB)

La première étape de l’instruction est le Cours de qualification militaire de base, ou instruction de base, qui est offert à l’École de leadership et de recrues des Forces canadiennes à Saint-Jean-sur-Richelieu, au Québec. Ce cours vous enseignera les aptitudes de base et les connaissances communes à tous les emplois militaires. L’un des objectifs du cours est de veiller à ce que vous conserviez la norme de condition physique des Forces.

 
Haut de la page
Instruction de la Marine royale canadienne

Vous fréquenterez ensuite l’École navale des Forces canadiennes à Esquimalt, en Colombie-Britannique, ou à Halifax, en Nouvelle-Écosse, pendant environ cinq semaines. Cette formation porte sur les sujets suivants :

  • Histoire et organisation de la Marine royale canadienne
  • Lutte contre les incendies et le contrôle des avaries à bord des navires
  • Sécurité à bord des navires
  • Services de quart
  • Matelotage
 
Haut de la page

Instruction de qualification professionnelle de base

Vous fréquenterez ensuite l’École navale des Forces canadiennes à Esquimalt pendant environ neuf semaines. Cette instruction professionnelle porte sur les sujets suivants :

  • Mathématiques
  • Sécurité et pratiques en électricité marine et industrielle
  • Théorie de l’électricité
  • Interprétation élémentaire de dessins et d’esquisses
  • Appareils à courant alternatif et à courant continu
  • Production et distribution d’énergie électrique
  • Utilisation d’outils à main, de compteurs d’électricité et de contrôleurs de laboratoire
 
Haut de la page
Instruction spécialisée

Vous pourriez avoir la possibilité d’acquérir des compétences spécialisées par l’intermédiaire de cours magistraux ou d’une formation en cours d’emploi, y compris les cours suivants :

  • Plongeur de bord
  • Navire de défense côtière
  • Qualification de formation de sous-marinier
  • Équipement d’appontage d’hélicoptères
  • Entretien de turbines à gaz   
  • Contrôleur programmable
  • Techniques d’instruction
  • Fibres optiques
 
Haut de la page
Instruction avancée

À mesure qu’ils progresseront dans leur carrière, les électrotechniciens qui manifesteront les aptitudes et les prédispositions nécessaires auront accès à l’instruction avancée. Les cours offerts sont les suivants :

  • Théorie de l’électricité/électronique
  • Localisation et réparation des défauts
  • Transmission d’énergie par fluide (pneumatique et hydraulique)
  • Système intégré de commande des machines
  • Contrôle d’état de l’équipement (p. ex., analyse des vibrations)

Nous embauchons : Nous acceptons actuellement les candidatures pour ce poste par le biais de l'Enrôlement direct.

Sur cette page:
 
 
Haut de la page

Études exigées

Ce poste exige que les candidats aient terminé au minimum leur dixième année ou leur secondaire IV au Canada, y compris le cours de mathématiques avancées de 10e année ou le cours de mathématiques 436 au Québec. Il est possible que les études à l’étranger soient reconnues.