Version imprimable

Commis des postes

Sur cette page:
Haut de la page

Ce qu'ils font

Les commis des postes offrent aux militaires et leurs familles une gamme complète de services postaux dans les bases et les établissements des Forces.

Leurs principales responsabilités sont les suivantes :

  • Accomplir toutes les tâches relatives à la manutention du courrier telles que la réception, la distribution et la livraison
  • Faire fonctionner un système postal de recherche
  • Assurer la sécurité du courrier, des installations des bureaux de poste, de la caisse, des biens postaux et du matériel de valeur
  • Préparer et distribuer les connaissements des services du courrier interne et international expédié par transport routier, maritime ou aérien
  • Tenir un comptoir postal conformément aux règlements et aux directives de Postes Canada
  • Effectuer des tâches relatives à la comptabilité et à la vérification au bureau de poste militaire
  • Dactylographier des lettres, des formules et des documents courants
  • Utiliser le matériel de bureau, y compris des calculatrices, des photocopieurs, des ordinateurs et des machines à affranchir
Haut de la page

Environnement de travail

Les commis des postes sont affectés à l’un ou l’autre des trois éléments (Marine royale canadienne, Armée canadienne, Aviation royale canadienne) des Forces au Canada et à l’étranger. Bien que les commis des postes travaillent la plupart du temps dans un bureau de poste situé dans un édifice confortable d’une base, ils peuvent également être appelés à travailler en mer, à bord d’un navire, dans un bureau de poste temporaire au sein d’une unité opérationnelle ou à bord d’un camion postal.

Haut de la page

Avancement professionnel

Le salaire de départ pour un commis des postes entièrement formé est de 49 400 $ par année. Cependant, ce montant peut être plus élevé selon l’expérience et la formation antérieures. Les commis des postes qui manifesteront le dévouement, les aptitudes et les prédispositions nécessaires auront accès à des possibilités d’avancement, de promotion et de perfectionnement.

Haut de la page

Emplois civils équivalents

  • Commis au courrier
  • Trieur/trieuse de courrier
Sur cette page:
 
 
Haut de la page
Qualification militaire de base (QMB)

La première étape de l’instruction est le Cours de qualification militaire de base, ou instruction de base, qui est offert à l’École de leadership et de recrues des Forces canadiennes à Saint-Jean-sur-Richelieu, au Québec. Ce cours vous enseignera les aptitudes de base et les connaissances communes à tous les emplois militaires. L’un des objectifs du cours est de veiller à ce que vous conserviez la norme de condition physique des Forces.

 
Haut de la page

Instruction de qualification professionnelle de base

Vous suivrez ensuite une formation liée aux services postaux de six semaines à Trenton, en Ontario. Cette formation inclut :

  • Réception, manutention, tri, réacheminement, livraison et distribution de toutes les classes de courrier
  • Sécurité du courrier en identifiant et en signalant les irrégularités
  • Interprétation de la législation et de la réglementation sur les postes
 
Haut de la page
Instruction spécialisée

Vous pourriez avoir la possibilité d’acquérir des compétences spécialisées par l’intermédiaire de cours magistraux ou d’une formation en cours d’emploi, y compris les cours suivants :

  • Comptabilité et vérification
  • Techniques didactiques
 
Haut de la page
Instruction avancée

À mesure qu’ils progresseront dans leur carrière, les commis des postes qui manifesteront les aptitudes et les prédispositions nécessaires auront accès à l’instruction avancée. Les cours offerts sont les suivants :

  • Gestion du personnel
  • Administration des postes

Nous embauchons : Nous acceptons actuellement les candidatures pour ce poste par le biais de l'Enrôlement direct.

Sur cette page:
 
 
Haut de la page

Études exigées

Ce poste exige que les candidats aient terminé au minimum leur dixième année ou leur secondaire IV au Québec, conformément aux normes provinciales. Il est possible que les études à l’étranger soient reconnues.